jeudi 23 juin 2016

Eté et préparation de la rentrée



Bonjour, 

Lors de mon dernier échange téléphonique avec un étudiant de maths sup, nous avons parlé de la préparation de la rentrée. 

Je trouve qu'il est particulièrement difficile pour les futurs prépas de savoir quoi faire pendant l'été. 

Deux points de vue peuvent se défendre : 

La prépa n'a rien à voir avec le lycée et ça va tellement vite que ce n'est pas la peine de vouloir faire "tout seul" un début de programme sur lequel on va passer beaucoup d'heures, sans grand succès.

Ou

Tout ce qui est acquis, c'est du temps gagné pour les années de prépas et en particulier pour faire "un bon départ". 

Pendant longtemps, j'étais plutôt sur la première posture. Il ne me semble pas essentiel de passer l'été à vouloir travailler sans être vraiment efficace. Ensuite, la prépa c'est fait pour montrer ses capacités donc il faudra faire de son mieux. 

En fait, je ne dirais plus ça aujourd'hui. A la fois, je reste persuadé qu'il faut arriver à la rentrée en pleine forme et surtout pas épuisé par un été à tourner en rond chez soi à essayer de travailler sans y arriver vraiment... et en même temps, je mesure que des élèves arrivent mieux préparés que d'autres pour leur entrée en prépa. 

Dans les grands lycées parisiens, il est connu qu'une partie du programme de sup est traité en terminale. 

Au lycée Lakanal (Sceaux) où je suis entré en maths spé pour faire 5/2, j'ai pu mesurer la différence avec le lycée Pothier à Orléans. En effet, à Orléans, nous étions chacun dans notre galère sans le moindre "coaching" à l'époque, même si le mot n'existait pas. 

Au contraire au Lycée Lakanal, les élèves des années précédentes reviennent à la rentrée pour vendre leurs livres. Ça permet deux choses : 
- une transmission des livres et de l'intérêt d'en avoir. 
- un échange de conseils divers et variés sur les classes prépas, les concours, les écoles intégrées. 

On peut imaginer qu'un échange du même ordre avait lieu à Orléans aussi, au sein de l'internat. Mais pour les élèves restés chez leurs parents, c'est chacun se débrouille. Tant que tout va bien, ça va. Quand ça commence à être difficile, on se retrouve seul avec ses difficultés. 

Depuis maintenant 8 ans que j'interviens auprès des élèves de prépas, je mesure aussi le nombre d'élèves qui font appel à des cours particuliers. J'avoue qu'en maths sup à Orléans en 1997, ça ne me serait jamais venu à l'esprit. 

Entre-temps, les offres de cours particuliers, de coaching de maths, de stages pendant les vacances, et même de coaching "professionnel" comme ce blog se sont très largement développées...

Pour cet été, vous pourrez faire votre programme au cas par cas. Avant ma rentrée en sup, j'étais parti un mois aux Etats-Unis, ça a fait beaucoup de bien à mon anglais, et j'ai repeins ma chambre... sans commentaire. 

Ce que je pense important en ce qui concerne une entrée en maths sup : 
- prévoir de lire les livres au programme de français. C'est difficile de trouver le temps pendant l'année. Ceux qui n'aiment pas ça repoussent aux vacances de Toussaint, puis de Noël et ne les lisent parfois jamais...
- prévoir de faire des maths et/ou de la physique si vous aimez ça. Pourquoi pas sur un programme un peu intense d'une, deux ou trois semaines, pour ensuite avoir du temps pour partir en vacances à la mer, à la montagne, à l'étranger, en famille, avec des amis...

Dans tous les cas, il faut arriver à la rentrée en pleine forme.

Ensuite, il faut être très vigilant sur le rythme de vos journées et de vos nuits : être en forme, attentif et motivé va avoir un bien meilleur impact que de travailler tard la nuit. Surtout à long terme. Ce qui est la seule chose qui devrait vous intéresser : vous préparez des concours. 

Pensez à organiser votre rentrée en gardant au moins une des activités que vous aimiez, que ce soit peinture, natation, aikido, guitare ou équitation. Les élèves les plus déprimés en novembre sont ceux qui ont tout arrêté pour ne faire "que travailler" et qui s'épuisent. 

Si vous pensez votre prépa comme un athlète de haut niveau, vous n'essaierez pas de vous présenter aux J.O. épuisé par un manque de sommeil chronique. Pour le cerveau c'est pareil, ça marche mieux quand c'est bien alimenté et bien reposé. 

Si vous souhaitez réfléchir à ce qui serait votre programme idéal pour l'été, nous pouvons y réfléchir ensemble. En 20 à 30 minutes au téléphone, vous construisez votre réflexion et votre programme sur mesure en fonction de vos objectifs et de "qui vous êtes". Moi, je ne suis là que pour vous écouter et vérifier la cohérence de ce que vous êtes en train de planifier.

Pour cet été, je propose ces formules simples : 

- planifier mon été en une séance de 20 à 30 minutes au téléphone / 60 euros
- je préfère échanger par mail ( 5 à 6 échanges de mails sur 10 à 15 jours) / 30 euros
- je voudrais un accompagnement plus complet : une session dans l'été et deux sessions à la rentrée et 15j après la rentrée, soit trois rendez-vous de coaching par téléphone : 180 euros

Sinon, j'espère que ces quelques conseils vous permettront de planifier votre été au mieux. 

Si vous voulez me soutenir dans la rédaction de ce blog d'aide aux élèves des classes prépas, vous pouvez désormais contribuer sur Tipeee : https://www.tipeee.com/coaching-classes-prepas


Gabriel

Pour me joindre : 
06 33 85 53 27
gabrielbrabant (arobase) yahoo.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...