mercredi 30 mars 2011

Blocage en maths ?

Bonjour,

L'enjeu principal que je rencontre en ce moment avec mes clients en classes prépas, que ce soit en prépa HEC ou en maths sup, maths spé, ressemble à un blocage en maths.

Je voudrais partager avec vous le conseil que j'ai donné hier à un élève de prépa HEC qui me décrivait ses difficultés à réussir ses devoirs de maths.

Nous avons pris un peu de temps pour discuter de sa manière d'apprendre son cours et de travailler les maths.

Le plus souvent, lors de mes séances de "coaching", je suis dans une recherche de solutions avec l'élève, en lui posant principalement des questions, en lui demandant comment il souhaite changer une situation ou des résultats qui ne lui conviennent pas.

Hier, j'ai "dérogé" à mes principes pour lui proposer de faire "vraiment" des maths.

Je m'explique : Parcourir un cours de maths et le connaître "globalement" puis faire des exercices "rapidement" en s'aidant du corrigé dès que l'on rencontre des difficultés dans la résolution, ce ne sont pas des maths. Pour moi, c'est une manière de faire de l'histoire, par exemple...
Si vous voulez travailler les maths, je vous propose de suivre les conseils de mon prof de sup, Damien Millet, au lycée Pothier, qui nous disait :

Votre salut passe par la connaissance du cours... et la résolution des exercices.
En effet, apprendre votre cours de maths, c'est connaître (au moins) les théorèmes sur le bout des doigts et passer votre temps à chercher les exercices.

C'est complètement acceptable de ne pas "trouver" la solution. Il faut cependant jouer le jeu de la recherche. Quitte à faire une pause d'une 1/2 heure avant de chercher à nouveau.

Ensuite, vous pouvez attendre qu'on vous explique la résolution lors de la correction de la feuille d'exos en classe.

Si vous vous contentez de lire et d'apprendre des corrigés d'exercices pour pouvoir les refaire, vous n'êtes pas en train de faire des maths. Vous devez d'ailleurs vous en rendre compte, puisqu'au DS, vous avez des exercices "originaux" et vos résultats ne décollent pas. Vous faites aussi bien d'aller à la piscine.

D'ailleurs, vous allez à la piscine ? Vous faites du sport ? C'est l'enjeu qui arrive en deuxième, juste après le manque de sommeil...

Si vous avez besoin d'une aide personnalisée pour identifier ce qui vous empêche, vous, de réussir aussi bien que vous le devriez, c'est exactement ce que je fais. Et ça marche.

Par contre, quand les profs vous indiquent une méthode censée marcher pour tout le monde, méfiez-vous : si c'était vrai ils seraient capables de permettre à tous leurs élèves d'intégrer l'ESSEC, Centrale Paris ou Normale Sup ! A vous aussi, ils vous disent de travailler tous les jours pendant les vacances ? J'espère que non. Faire une pause significative est indispensable pour retrouver de l'énergie et garder la motivation... enfin, en tout cas pour un certain nombre d'entre-vous !

A bientôt pour en discuter ensemble

Gabriel

Coach pour les élèves des classes prépas
Accompagnement personnalisé de 11 élèves en ce moment
06 33 85 53 27
gabrielbrabant @ yahoo . fr

mardi 22 mars 2011

Appel à témoignages


Il me semble essentiel de nourrir ma réflexion et mon accompagnement de ce que vous êtes en train de vivre en ce moment dans vos classes.

Qu'avez-vous pensé du sujet sur France 2 vendredi, mentionné dans mon article ce week-end ?

Vous êtes nombreux à l'avoir cherché dans google et ça montre l'intérêt pour ces sujets et témoignages, même de 3 min, sur les lycées prestigieux de Paris comme Janson de Sailly.

Je trouve impressionnant le forum.prepas.org et toutes les informations que l'on peut y trouver. L'utilisez-vous ? Ne vous sentez-vous pas noyés dans la quantité de sujets abordés, sous tous les angles. Êtes-vous en mesure de faire la part des choses ?

De mon côté, j'aimerais associer à mon offre d'accompagnement sur la confiance en soi, la gestion du stress, la motivation... deux offres complémentaires :

- la préparation aux oraux (simulations d'entretiens)

- contacts d'étudiants en Grande Ecole qui proposent des cours particuliers pour des élèves de prépas (ils auront certainement un meilleur niveau que la plupart des professeurs proposés par les grandes enseignes nationales que nous connaissons tous...)

Ca vous intéresse ?

Donnez-moi votre avis par mail :
gabrielbrabant @ yahoo . fr

A bientôt,

Gabriel

lundi 21 mars 2011

Coaching classes prépas et coaching scolaire


Grégoire, fondateur de Wismi a eu la gentillesse d'écrire un article mentionnant le coaching scolaire comme enjeu paralèlle aux cours particuliers et au soutien scolaire.

Je trouve que lui-même a une approche proche du Coaching puisqu'il réfléchit en termes de scolarité épanouie.

Mon intuition, c'est qu'un élève qui se sent bien dans ses études les réussit beaucoup mieux qu'un autre qui se contente de "faire des efforts".

J'ai longtemps vécu "comme on remonte un escalator qui descend". J'ai choisi les classes prépas parce que "c'était dur" donc ça avait de la valeur.

Je vous propose aujourd'hui de faire le choix de vous appuyer sur vos points forts, sur vos atouts, sur ce qui est "facile" pour vous, pour réussir bien mieux vos études et les concours que vous choisirez de passer.

Ça commence en effet par une scolarité épanouie, et Grégoire, avec l'offre Wismi, vous propose de vous aider à trouver les professeurs particuliers dont vous pouvez avoir besoin, près de chez-vous.

Il participe surtout à une réflexion de fond sur la scolarité épanouie, avec des enseignants et des responsables pédagogiques.

Je lui souhaite un très bon développement de son projet. Il me semble essentiel que des alternatives au "soutien scolaire de masse" se développent et permettent d'identifier rapidement les aides dont nous avons besoin pour nos enfants.

à bientôt,

gabriel

Envoyé spécial - Les classes prépas - Lycée Lakanal

Pour ceux qui veulent un peu plus que le sujet du journal de France 2 de vendredi soir mentionné dans l'article précédent, voici le reportage d'Envoyé Spécial sur les Classes Préparatoires au Lycée Lakanal. Durée : 47 min



Je serais ravi d'échanger avec vous dans ces pages sur ce qui vous semble vrai, exagéré ou simplement faux.

J'ai beaucoup aimé, dès les premières minutes, les dames qui disent :
"On travaille beaucoup mais on ne souffre pas"

Bien sur.

Gabriel

France 2 présente le Lycée Janson de Sailly et les difficultés en prépa

Bonjour,

Vous pouvez retrouver le reportage Grand Format du vendredi 18 mars 2011 du journal de 20h de France 2 sur le lien suivant : // désolé le lien n'est plus valable et je n'ai pas retrouvé le documentaire ailleurs (2016) - par contre le lien vers le reportage d'envoyé spécial à Lakanal est bon : ici

(Lien supprimé)




Qu'en pensez-vous ?

Gabriel

PS : si vous êtes mis en apétit par ce sujet de 3 min, vous pouvez retrouver le sujet d'Envoyé Spécial de 47 min ici

samedi 12 mars 2011

Désormais, un binôme pour vous aider en classe prépa !


Bonjour,

J'ai le plaisir de vous annoncer l'arrivée sur le projet "Coaching Classes Prépas" de Sophie Degât. 

Sophie a exprimé son souhait de participer au développement de notre offre d'accompagnement des élèves en Classes Prépas et elle apporte de nouveaux axes de réflexion et d'aide.

Je la laisserai se présenter sur ce blog dans les prochains jours et elle vous en dira plus sur son parcours et les élèves qu'elle a déjà aidé à réussir les concours. 

En particulier, Sophie a fait hypokhâgne, khâgne au lycée Fénelon et a intégré l'ESSEC. Elle apporte son éclairage sur les enjeux suivants :

- la préparation aux oraux des concours des écoles de commerce pour les élèves des filières littéraires.

- le "choc des cultures" des élèves littéraires qui entrent en école de commerce. En effet, les élèves en hypokhâgne et khâgne sont assez différents des élèves issus des prépas HEC, que ce soient les filières économie ECE ou scientifique ECS.

Je saisis cette opportunité pour ouvrir le débat : je serais ravi d'accueillir sur ces pages vos témoignages et les récits de ce que vous vivez au quotidien. 

La période du mois de mars est critique : les élèves de première année s'inquiètent de leur passage dans la classe qu'ils souhaitent. Les élève de deuxième et troisième année voient les concours approcher à grands pas !

Et vous, quels sont les enjeux que vous rencontrez ? Sur quels sujet souhaitez-vous témoigner auprès des autres élèves de prépa ?

à très bientôt

mercredi 9 mars 2011

Quelques exemples d'élèves que j'accompagne


Voici quelques exemples d'élèves que j'accompagne en ce moment :

- un élève de maths sup MPSI au lycée Louis le Grand sur des enjeux de confiance en soi

- une élève de prépa ECS au lycée Montaigne à Paris sur des enjeux d'organisation du travail

- une élève de prépa ECS au lycée Montaigne à Paris pour décider si elle continue ou tente le concours des écoles post-bac

- une élève de khâgne au lycée Fénelon à Paris pour gérer le stress de la quantité de travail

- une élève de prépa ECS au lycée Grandchamp à Versailles pour gérer la compétition entre les étudiants et les critiques des profs

- maths sup MPSI au lycée Jacques Decour à Paris sur les enjeux de son organisation personnelle et de sa motivation pour travailler

- préparation au concours de l'école supérieure des arts appliqués Duperré sur les enjeux de l'orientation et du stress de la préparation de son "book"

- première année à l'école des Mines d'Alès sur les enjeux de son projet professionnel et de sa déception par rapport à ses attentes au sujet des écoles d'ingénieur

- maths spé PC au lycée Chaptal pour la préparation des écrits des concours

- deuxième année de l'Ecole du Louvre pour définir un choix de ré-orientation et un projet professionnel : l'architecture

- maths sup PCSI au lycée Vaugelas de Chambery sur les enjeux de perte de confiance en soi et en ses capacité de passer en deuxième année et d'intégrer l'école souhaitée

- mère d'un élève en PCSI au lycée Clémenceau de Nantes, inquiète pour son fils




L'aventure est passionnante et les résultats peuvent se préciser dès le 3e rendez-vous. Par exemple, la semaine dernière une de mes élèves de prépa ECS m'annonçait être passée de 6 à 12 en culture générale...

à bientôt,

Gabriel

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...