vendredi 21 septembre 2012

Les premières semaines de prépa

Pour atteindre vos objectifs vous prenez l'ascenseur ou les escaliers ?

Bonjour, 

J'espère que les premiers jours en prépas se sont bien passés. 
 
1. Les enjeux

Pour les élèves de première année, quels sont les enjeux ?

  • Réussir à suivre le rythme des cours et du travail personnel attendu
  • Dormir suffisamment pour être attentif en classe 
  • Manger correctement pour ceux qui sont pour la première fois seul dans une chambre
  • Travailler l'ensemble des matières
  • Gérer les priorités pour faire ce qui est le plus important
  • Gérer la pression et le stress
Dans la suite de cet article, je traite des colles et de l'organisation du travail, en particulier le week-end.

2. Les colles

En ce moment, les premières colles ont lieu. Vous avez pu constituer votre groupe de colle. Avoir vos premières notes. Rassuré ? Inquiet ?

Pour ceux qui sont à l'aise à l'oral, c'est un atout pour toutes les matières. Par contre, ceux qui se sentent timides et réservés, chaque colle peut devenir un supplice. En tout cas, leur anxiété ne leur permet pas d'avoir tous leurs moyens disponibles pour traiter le sujet posé. 

Sylvaine Pascual, prof d'anglais en prépa pendant quinze ans, a eu envie de devenir Coach sur ce sujet : elle avait observé que certains élèves ne faisaient aucun progrès en 18 mois à l'oral en anglais. 

Et vous, avez-vous l'intention d'utiliser chaque colle - et chaque semaine qui passe - comme un moyen de progresser pour obtenir les meilleures notes aux oraux des concours ? 


3. L'organisation du travail

Mais votre stratégie est peut-être de préparer les écrits pendant 18 mois et de vous laisser 3 mois entre les écrits et les oraux pour préparer les oraux ? 

A moins que vous n'ayez décidé de ne bosser que les matières principales et de laisser l'anglais et le français de côté ? Certains d'entre-vous n'ont d'ailleurs pas lu les oeuvres au programme de français...

Avez-vous regardé les coeff des concours ? 

Je suis bien d'accord avec vous qu'il faut bosser les matières les plus importantes avec le plus d'assiduité. Il n'empêche que ce qui fera la différence, ce sont les 15 à 30 minutes que vous allez passer chaque semaine sur les matières secondaires. Au total, c'est ce qui vous permettra de gagner les places dont vous avez besoin pour obtenir l'école que vous souhaitez. 

En termes d'organisation, la plupart d'entre-vous bosse beaucoup sur les matières les plus difficiles à ses yeux. Pensez également à vous appuyer sur vos points forts : ce sont les atouts qui vous permettront de vous distinguer. 

En effet, prenons un exemple en maths sup : étudions le cas de deux élèves moyens en maths et bons en physique. Celui qui consacrera tous ses efforts sur les maths risque de s'essouffler, de se décourager pour obtenir un résultat "moyen +" en maths et moyen en physique (parce qu'il l'aura un peu délaissée). Par contre, celui qui aura su cultiver son excellence en physique, tout en maintenant ses efforts sur les maths aura un bien meilleur classement au concours. 

A l'époque, j'ai fait les classes prépas, "parce que c'était dur". Je crois aujourd'hui qu'on est excellent dans ce qui est "facile" a priori pour nous. D'ailleurs, c'est sur mes copies de philo, que le mot "excellent" se retrouvait. Jamais sur mes copies de maths. Entre-nous, maintenant vous savez pourquoi mes articles sont si longs...


4. Les week-ends

Pour terminer, aujourd'hui, je parlerais des week-ends. Avez-vous réussi à organiser votre travail ? Avez-vous prévu de faire tellement de choses que vous étiez déçu(e) et que vous avez culpabilisé le dimanche soir au regard de ce que vous aviez travaillé ?

Mon conseil, à ce sujet, c'est de prévoir des créneaux de travail assez courts (1h, 1h15) avec des tâches précises et prioritaires à faire. Ainsi, vous faites l'essentiel et vous avez l'esprit libéré quand vous décidez de dîner avec votre famille ou d'aller au ciné le samedi soir. 

Avez-vous gardé une activité sportive ou artistique pour cette année ? Si ce n'est pas le cas, pensez-y, au moins pour les vacances. Ca permet de garder un équilibre, de réduire le stress, de mieux dormir : d'être efficace plus longtemps sur l'année scolaire, en vous sentant bien dans votre peau. 


N'hésitez pas à me contacter si vous voulez voir des sujets abordés sur ce blog. Je suis aussi à votre disposition pour discuter de votre situation individuelle. 

Bon courage et bon travail, 

Gabriel Brabant


PS : en ce qui concerne la photo, il me semble que les classes prépas, c'est l'ascenseur pour le succès.  Il faut cependant bien monter chacune des 704 marches pour arriver au premier puis au deuxième étage de la Tour Eiffel avant que l'ascenseur vous propulse au 3e, à 300 mètres de haut...






1 commentaire:

  1. je suis tout à faire d'accord sur la question de l'organisation. il faut savoir travailler autant ses points forts que ses points faibles, afin de maintenir le niveau dans les uns et de progresser dans les autres. votre article me fait penser à celui-ci http://www.edulide.fr/reussir-colle-anglais-prepa-blog-20.html qui parle également du travail à fournir pour les colles d'anglais en prépa. j'ai eu beaucoup de faiblesses en anglais en tant qu'élève de prépa et je pense que c'est un travail régulier et progressif qui m'a fait réussir mes colles et mes oraux.

    bonne chance pour les futurs candidats!

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un commentaire !