Articles

Affichage des articles du octobre, 2013

La difficulté de vouloir tout faire en prépa

Bonjour,
A mes yeux, le plus difficile en prépa, c'est vouloir tout faire. Et bien souvent, de vouloir tout faire bien.
Bons élèves en terminale et parfois tout au long de notre scolarité, nous avons toujours voulu bien faire.
Pour plein de raisons.
Des bonnes.
Le plaisir de bien faire La satisfaction du travail bien fait Le plaisir d'apprendre Le regard de nos parents Le regard de nos profs
Des moins bonnes.
La peur de mal faire La peur d'échouer La peur d'être rejeté

En prépa, ça devient impossible de tout faire.
Ca me paraissait évident en particulier en classes prépas littéraires au regard du nombre de bouquins "à lire" dès les premiers jours de la rentrée. Mais c'est sans compter l'acharnement de certains. Ils n'en dorment plus. Ils y passent leur été si on leur a donné la liste avant. Ils prévoient de lire les bouquins tout au long de l'année avec un planning serré.
En maths sup, ça me paraissait moins clair, moins "évident".…

Les classes prépas évoluent-elles ?

Image
Bonjour,

Un article de La Croix nous indique que le lycée Montaigne à Bordeaux tente de faire changer les choses dans ses murs :



http://www.la-croix.com/Famille/Education/Une-prepa-a-moindre-stress-a-Bordeaux-2013-10-03-1031994

A mes yeux, le niveau de stress ressenti en classes prépas dépend du lycée, de l'enseignant et de l'élève lui-même. J'ai envie d'ajouter qu'un certain niveau de stress est normal. L'aide que je propose à travers ce blog et des séances de coaching individuel, consiste à trouver une solution quand le stress ressenti empêche de travailler ou d'avoir les résultats attendus.

Comment démarre votre année ? Vos résultats sont-ils à la hauteur de vos efforts ?

A très bientôt sur ces pages,

Gabriel Brabant
06 33 85 53 27
et gabrielbrabant @ yahoo . fr