mercredi 9 septembre 2015

Pourquoi cet accompagnement en prépa ?

Bonjour,

Une nouvelle rentrée, quelques explications sur ce qui ce passe derrière ce blog.

Vous avez pu constater que l'offre de cours de maths, coaching de maths, coaching prépa se développe comme toutes les offres autour de la réussite scolaire ou professionnelle.

Derrière le mot coaching, les professionnels mettent ce qu'ils veulent et les parents aussi.

En ce qui me concerne, j'ai choisi le mot "coaching" en 2008 parce que ce que j'avais envie de proposer correspondait à ce que j'avais vécu pour moi-même dans le cadre professionnel en 2005 : un coaching professionnel autour de mes choix de métier/carrière.

J'ai étudié l'analyse transactionnelle, un des outils de coaching professionnel, en 2007-2008 et quand j'ai lancé le blog je savais que j'allais continuer à me former sur les différents outils du coaching pour aider les élèves des classes prépas à trouver de meilleures solutions aux difficultés qu'ils rencontrent.

Depuis, le mot coaching s'est développé. Le site de L'étudiant, par exemple, est passé d'une proposition de bilan d'orientation sur la marque "Solutions Orientation" pour laquelle ils ne recrutaient que des psychologues, à une offre qui s'appelle maintenant, évidemment "Coaching Orientation" sur son site http://orientation.letudiant.fr/

Quand on tape Coaching Maths dans google, on tombe d'abord sur la prestigieuses Ecole Polytechnique de Lausanne, l'EPFL, qui apporte du soutien/coaching à ses propres élèves :


Heureusement, on tombe aussi rapidement sur le blog d'Olivier Sarfati dont la spécialité est d'accompagner les élèves de prépa ECS et ECE sur les maths en particulier. On notera que Google a de la mémoire puisqu'il préfère référencer son blog historique https://monprofparticulier.wordpress.com que www.myprepa.fr, son site internet plus récent.

On trouve également mathssansstress.fr animé par Agnès Rigny à Toulouse et coachingenmaths.com animé par Jean-Paul Logé.

Dans les liens sponsorisés sur la bande de droite, on trouve Elevatio, le cabinet de Cathy Lemer avec qui j'ai fait ma formation au coaching scolaire en 2009-2010, les grands classiques Acadomia et l'offre un peu controversée de Steve Sarfati qui vous promet HEC à 15 000 euros par an le coaching...

Il y a encore quelques autres résultats que je ne connais pas plus que ça. On retrouve coachingclassesprepas.com en bas de la page, ce qui prouve bien que ce n'est pas mon sujet phare.

Sur les enjeux de difficultés en prépa et de coaching prépa, c'est bien mon blog qui arrive dans les premiers résultats naturels (c'est-à-dire ceux pour lesquels on n'a pas payé) avec Sylvaine Pascual d'Ithaque et Sylvie Audibert. Elles sont toutes les deux basées dans les Yvelines.

Passé ce -long- préambule, je voulais simplement par cet article préciser que je travaille principalement sur les enjeux de :
- confiance en soi
- motivation
- organisation du travail
- orientation
- gestion du temps, des priorités et du stress.

Vous trouverez plus d'informations sur les pages dédiées :

Je vous souhaite que tout ce passe pour le mieux pour ces semaines de rentrée.
N'hésitez pas à prendre contact si vous souhaitez que j'aborde certains sujets/thèmes en priorité dans ces pages. Vous pouvez m'écrire à gabrielbrabant (@) yahoo . fr ou dans les commentaires ci-dessous.

Gabriel Brabant

Pour prendre rendez-vous pour un coaching, vous pouvez me joindre directement au 06 33 85 53 27

vendredi 4 septembre 2015

Comment réussir sa rentrée en prépas

Bonjour les classes prépas !

J'aimerais vous donner une recette miracle pour être sûr de réussir en prépas.
J'aimerais même pouvoir vous éviter de tomber dans les pièges classiques des classes prépas.

Malheureusement, je ne crois pas aux recettes toutes faites. J'écris même ce blog principalement pour vous aider à faire la part des choses entre les marchands de rêves et vos projets d'études et de métier.

Vous aurez peut-être besoin de faire l'expérience vous-même mais il y a une seule chose dont je suis sûr au sujet de la manière de gérer la charge de travail en prépas.

Règle n°1
Etre épuisé ne conduit pas au succès.

Ca me rappelle la règle n°1 de notre prof de maths en MPSI 2 au Lycée Pothier  à Orléans :

Règle n°1
Votre salut passe par la connaissance du cours...
                                                                          et la recherche des exercices !
avait-il rapidement ajouté après quelques années d'enseignement.

En effet, ce que j'ai pu constater, c'est qu'il faut bien apprendre les théorèmes, mais les maths ne s'apprennent pas comme des cours d'histoire. D'ailleurs, j'imagine que les passionnés d'histoire non plus, n'apprennent pas les dates "par coeur". J'imagine qu'ils s'en souviennent pour toute leur vie une fois qu'ils ont compris l'articulation entre les événements de la période qu'ils étudient.

Je vous suggère donc très cordialement :
1) de chercher à comprendre ce qu'on vous explique en cours
2) de chercher les exemples et les exercices en classe

Si vous vous contentez de recopier le cours "pour plus tard". C'est mal parti.

Bon courage !

gabriel


Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...