Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

Pourquoi cet accompagnement en prépa ?

Image
Bonjour,
Une nouvelle rentrée, quelques explications sur ce qui ce passe derrière ce blog.
Vous avez pu constater que l'offre de cours de maths, coaching de maths, coaching prépa se développe comme toutes les offres autour de la réussite scolaire ou professionnelle.
Derrière le mot coaching, les professionnels mettent ce qu'ils veulent et les parents aussi.
En ce qui me concerne, j'ai choisi le mot "coaching" en 2008 parce que ce que j'avais envie de proposer correspondait à ce que j'avais vécu pour moi-même dans le cadre professionnel en 2005 : un coaching professionnel autour de mes choix de métier/carrière.
J'ai étudié l'analyse transactionnelle, un des outils de coaching professionnel, en 2007-2008 et quand j'ai lancé le blog je savais que j'allais continuer à me former sur les différents outils du coaching pour aider les élèves des classes prépas à trouver de meilleures solutions aux difficultés qu'ils rencontrent.
Depuis, le mot…

Comment réussir sa rentrée en prépas

Bonjour les classes prépas !

J'aimerais vous donner une recette miracle pour être sûr de réussir en prépas.
J'aimerais même pouvoir vous éviter de tomber dans les pièges classiques des classes prépas.

Malheureusement, je ne crois pas aux recettes toutes faites. J'écris même ce blog principalement pour vous aider à faire la part des choses entre les marchands de rêves et vos projets d'études et de métier.

Vous aurez peut-être besoin de faire l'expérience vous-même mais il y a une seule chose dont je suis sûr au sujet de la manière de gérer la charge de travail en prépas.

Règle n°1
Etre épuisé ne conduit pas au succès.

Ca me rappelle la règle n°1 de notre prof de maths en MPSI 2 au Lycée Pothier  à Orléans :

Règle n°1
Votre salut passe par la connaissance du cours...
                                                                          et la recherche des exercices !
avait-il rapidement ajouté après quelques années d'enseignement.

En effet, ce que j'ai pu…