lundi 22 septembre 2014

perfectionnisme et mode de fonctionnement en classes prépas

Bonsoir,

J'ai envie de partager avec vous des éléments qui reviennent souvent dans les rendez-vous qui ont eu lieu ces dernières semaines.

D'abord, il n'est pas évident d'être perfectionniste en prépa. Vouloir tout faire est déjà difficile. Vouloir tout faire bien devient rapidement mission impossible. Il me semble qu'il est plus facile de se rendre compte qu'il n'est pas possible de tout faire en prépa littéraire parce que les enseignants donnent 10 livres à lire pour chaque matière dès la rentrée. En prépa scientifique, on peut croire longtemps "qu'il faut tout faire".

Un autre point que je discute régulièrement, c'est le mode de fonctionnement qui vous convient. Les élèves qui souffrent le plus de la prépa sont ceux qui semblaient "ne rien faire" l'année précédente. Ils se mettent à croire que pour réussir en prépa il va falloir travailler beaucoup et ils oublient les recettes qui ont fait leur succès au lycée : être reposé, être attentif en classe, travailler peu, faire beaucoup de sport/musique/autres. En prépa, ils se mettent à vouloir travailler toute la journée, le soir et les week-ends. Soit ils arrêtent tout de suite parce que ça ne leur convient pas. Soit ils voient leurs résultats ne pas être à la hauteur de leurs attentes.

En fait, je réfléchis avec eux sur des manières de reprendre le mode de fonctionnement et d'apprentissage qui leur convient. Ainsi, ils retrouvent un mode de travail qui leur convient et les résultats qui vont avec.

Et vous, vous avez passé une bonne rentrée ?

Bon courage

Gabriel

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...