Articles

Affichage des articles du 2017

Trouver des solutions en classes prépas !

Image
Bonjour,
Le principe-même du coaching que je vous propose n'est pas d'avoir la solution à votre place, mais de vous aider à découvrir vos propres solutions !
A quoi sert le coach ? Le coach ne vous donne pas seulement des conseils. Il vous aide à reprendre contact avec vous-même. Il vous aide à y voir plus clair. Il vous aide à ne pas écouter les conseils qui ne vous conviennent pas. Il vous aide à ne pas écouter les reproches que vous vous faites à vous-même.
La clé du coaching et de la réussite, c'est la bienveillance. Celle dont vous allez faire preuve avec vous-même. Pour réussir, il faut vous rebrancher sur vos envies, vos projets, votre méthode de travail, votre rythme et votre manière de faire.

Je dis souvent "il n'y a qu'une manière de travailler, c'est la vôtre". "Il n'y a qu'une manière d'apprendre, c'est la vôtre".
Quelques"bonnes pratiques en prépas"

Anti-mode d'emploi en prépa

Image
En classes prépas, il n'y a pas de mode d'emploi. Il y a votre mode d'emploi, à vous, pour réussir à votre manière. En classes prépas, on trouve : la compétition l'excès de travailles rythmes insensésles week-ends passés à travaillerles nuits blanchesle stressles critiques des profs la démotivationle découragementla fatiguela solitude... Pourquoi un anti-mode d'emploi de la prépa ? Je parle d'un anti-mode d'emploi de la prépa pour indiquer qu'il n'y a pas de mode d'emploi. Il n'y a pas de solution unique qui conviendrait à chacun et qui permettrait de réussir à tous les coups. Vous allez devoir déterminer par vous-même ce qui vous convient le mieux et ce qui vous permet de travailler correctement et de réussir.
Comment allez-vous faire ? Allez-vous travailler tout le temps ?
Allez-vous sauter des repas ?
Oublier de dormir la nuit ?
Copier sur votre voisin ?
Trouver les résultats de votre DM sur internet ?
Sécher les DS que vous n'aure…

Mode d'emploi de la prépa

Image
Bonjour, 
C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vous et ce qui ne marche pas.

Voici quelques pistes de réflexion.

1. Choisissez les bonnes classes prépas Une fois que vous êtes en classes prépas, les matières étudiées vous sont imposées. Il sera compliqué de rester motivé si vous choisissez les matières les plus difficiles pour vous.

Je vous suggère donc de choisir les classes prépas pour lesquelles les plus gros coefficients correspondent à vos points forts.

Rentrée de Toussaint et motivation

Image
Bonjour,
Où en êtes-vous pour cette rentrée de la Toussaint ? Quand je pense à la rentrée de novembre, j'ailes trois univers très différents des trois années de prépas qui se mêlent.
Maths Sup En maths sup, je suis allé en Irlande pour les vacances de la Toussaint. Avec ma sœur, nous étions partis l'année précédente en voyage scolaire à Newry en Irlande du Nord. C'était tellement bien que vous avions souhaité y retourner.

Mais sur quoi vous les aidez ?

Image
Bonjour,
On se demande bien à quoi ça peut servir, ce "coaching" en classes prépas. Ils sont grands. Ils sont souvent brillants. Ils ont réussi à faire une première et une terminale avec brio. Ils ont eu le bac avec mention très bien. 
En quoi auraient-ils besoin d'aide ? 

Le coaching en prépa

Image
Bon, 
Il faut reconnaître que vous êtes désormais submergés d'offres d'accompagnement et de coaching. Des généralistes, des spécialisés étudiants, des spécialisés classes prépas. Des sophrologues, des gestionnaires du stress....

La rentrée

Image
Bonjour,
Bon courage pour la rentrée !
Comment faire pour que votre rentrée se passe le mieux possible ?
Vous seul le savez. Ce qui est essentiel, c'est de vous concentrer sur ce qui marche pour vous et éviter de tomber dans les pièges classiques de la prépa.  
Piège 1 : Travailler tout le temps

Ce qui compte c'est votre apprentissage

Image
Bonjour, 
J'ai mis des années à comprendre pourquoi c'était plus pertinent pour les élèves de 5/2 ou de "cube" de chercher des exercices ou des sujets au fond de la classe que d'écouter le cours. 
Les penseurs des pédagogies alternatives le soulignent : "on ne peut rien enseigner, c'est à l'élève d'apprendre". 

Les classes prépas en mars (3) : dernière ligne droite

Bonjour,

En mars, vous pouvez être dans les trois situations suivantes :
- avant la prépa : vous posez la question "quelle prépa choisir ?"
 - en première année : comment aller chercher les points nécessaires pour le passage dans la filière que vous voulez ?
- en deuxième et troisième année : optimiser les dernières semaines jusqu'au concours !

Cet article se consacre au troisième point, après celui consacré au choix de la prépa et celui consacré aux premières années.

Préparation et révisions Le premier point consiste à vous dire que vous préparez les concours depuis 18 mois ou 2 ans 1/2. On peut même aller plus loin en disant que toute votre scolarité vous a permis d'arriver là où vous êtes. Vous pouvez donc relativiser le travail à fournir sur les 15 jours ou 3 semaines que vous avez de libre avant les concours.

Il me semble avant tout essentiel d'arriver :
en pleine formemotivé(e)en ayant confiance en vousen ayant des outils de gestion du stress si vous y êtes …

Les classes prépas en mars (2) : s'accrocher !

Bonjour,

En mars, vous pouvez être dans les trois situations suivantes :
- avant la prépa : vous posez la question "quelle prépa choisir ?"
 - en première année : comment aller chercher les points nécessaires pour le passage dans la filière que vous voulez ?
- en deuxième et troisième année : optimiser les dernières semaines jusqu'au concours !

Après avoir traité du premier point dans cet article, je m'intéresse maintenant à ceux qui ont besoin de s'accrocher pour faire un bon troisième trimeste ou fin de deuxième semestre pour obtenir leur passage dans la filière qu'ils souhaitent.

Mes conseils généraux pour réussir les classes prépas tournent souvent autour des mêmes thèmes : 
- est-ce que vous dormez assez pour
être attentif en classeparticiper : répondre aux questions posées, proposer de corriger les exercicesposer des questions quand certains points semblent confus (si c'est confus pour vous, c'est confus pour d'autres élèves dans la classe)tr…

Les classes prépas en mars (1) : Choisir sa classe prépa

Bonjour,

En mars, vous pouvez être dans les trois situations suivantes :
- avant la prépa : vous posez la question "quelle prépa choisir ?"
 - en première année : comment aller chercher les points nécessaires pour le passage dans la filière que vous voulez ?
- en deuxième et troisième année : optimiser les dernières semaines jusqu'au concours !

Choisir sa classe prépa Vous trouverez beaucoup d'informations sur les sites spécialisés comme prepas.org, prepa-hec.org et l'édudiant. Les questions que je vous invite à vous posez pour un choix avisé :

- est-ce que je veux rester chez mes parents ?

Les atouts :
- garder le lien affectif
- pouvoir compter sur eux pour toute l'intendance (même si vous pouvez continuer d'aider !)
- garder ses repères
- économique

Les inconvénients :
- limite peut-être le choix à des prépas moins prestigieuses ?
- pas d'accès à l'entraide spécifique d'un internat par exemple
- possibilité de se sentir "isolé" par…

Albert Jacquard La vraie intelligence

Image

Vous n'avez pas assez d'une vie pour faire les classes prépas

Image
Bonjour, 
Faire les classes prépas, c'est se lancer dans deux ans de compétition pour obtenir la meilleure école d'ingénieurs, la meilleure école de commerce ou pour réussir à intégrer une École Normale Supérieure, quelle que soit la matière que vous choisissez. 
Sauf que Pierre Rabhi rappelle dans sa dernière interview pour Soleil Levant que ce qui serait le plus important pour un changement positif de société, ce serait de ne pas éduquer les enfants puis les adolescents et jeunes adultes dans la compétition :


Quel que soit votre niveau, vous allez chercher à intégrer la prépa la plus prestigieuse qui voudra bien vous accueillir. Dans cette nouvelle classe, vous serez avec des élèves tout à fait excellents jusque-là.

Et à partir de là, vous allez devoir faire de votre mieux pour travailler le plus possible, le mieux possible, le plus efficacement possible. Et plus encore. Et parmi vous, il y aura, de toutes façons, un 1er - comme tous les élèves l'étaient l'année d&#…

Article du Monde : les classes prépas, un marathon pour les parents

Image
Bonjour, 
Je ne sais pas si vous avez lu l'article du Monde : Les classes prépa, un marathon pour les parents.
Pour commencer, je voudrais féliciter le journaliste par la justesse de son analyse. Je partage cet article avec vous parce que c'est ce que j'étais en train de ressentir depuis plusieurs mois, et ce, plus que les années précédentes. 
Quand j'ai les parents au téléphone, ils n'ont souvent pas encore parlé de leur démarche à leur fils ou à leur fille. Ils espèrent que je vais pouvoir l'aider et mènent une "enquête préliminaire". 
En fait, il me semble aujourd'hui que mon activité a évolué et s'il n'est pas trop possible de le dire ouvertement, je deviens moi aussi un "central téléphonique" pour parents épuisés par la situation de leur enfant en prépa. 
Il faudrait peut-être que je le propose plus ouvertement sur ce blog. 
"Vous êtes épuisé par l'accompagnement de votre fils ou de votre fille en prépa". "…

Ce que j'ai aimé en prépas - épisode 2

Bonjour,

J'ai commencé à vous parler hier de ce que j'ai aimé en prépa.

Les amis.
Les profs.
Progresser et se dépasser.

5. L'autonomie

Aujourd'hui, j'ai pensé que ce que j'ai aimé aussi, en allant à l'internat à Lakanal en 5/2, c'est la découverte de l'autonomie. Si c'était très sympa d'être resté chez moi et d'avoir pu garder toutes mes habitudes les deux premières année, j'étais très content de quitter la maison pour l'année suivante.

Je n'étais pas un aventurier : ma soeur avait ouvert la voie en quittant la maison avant moi pour aller faire hypokhâgne B/L à Lakanal dès l'année précédente. C'était aussi très amusant d'y retrouver notre cousin qui avait choisi A/L.

Aller à l'internat, c'est arriver la veille de la rentrée pour découvrir sa chambre. A Lakanal en deuxième année, on a la chance d'avoir une chambre individuelle. En première année, je pense que j'aurais eu beaucoup de mal à partager u…

Ce que j'ai aimé en prépas

Bonjour, 
Ce matin, j'ai choisi de vous parler de ce que j'ai aimé en prépas. 
1. Les amis
En réfléchissant à ce que j'ai aimé en prépas, la première chose qui m'est venue à l'esprit, ce sont les noms des amis. Ceux qui ont été mes binômes pour travailler. Ceux que je retrouvais pour la récréation ou pour le déjeuner et avec qui j'ai pu refaire le monde. Ceux que je retrouvais pour le dîner pendant l'année d'internat à Lakanal. 
Ceux avec qui je prenais le RER à la dernière minute pour arriver juste à temps pour le film à la séance de ciné à Montparnasse.
Ceux chez qui je suis allé réviser en Tunisie pour les vacances de février. 
Ceux aussi, que je n'ai jamais revus mais avec qui j'ai joué au foot ou au volley toutes les semaines pour me sentir mieux et tenir le coup. 
Ceux à qui je suis allé rendre visite jusqu'à Orsay ou Zurich quand ils ont intégré Supélec puis l'école polytechnique de Zurich. 
Ceux que j'ai retrouvés plus tard, …

Les classes prépas : pourquoi c'est si dur ?

Image
Bonjour, 
Pour répondre à un témoignage/commentaire, j'ai pris conscience que ce qui est le plus difficile en prépa, c'est que les classes prépas  nous font perdre le goût des matières que nous aimonsnous font perdre de vue nos rêves Ce sont pourtant les deux leviers de la motivation !
1. Les matières que nous aimons
Les matières que nous aimons, le plaisir de trouver la solution d'un exercice de maths, le plaisir de comprendre un phénomène physique, parfois simplement le goût du travail bien fait, la construction d'un raisonnement philosophique, économique ou scientifique... ce sont les petits plaisirs quotidien, conscients ou non, du "bon élève". 
Celui qui fait un parcours presque sans faute jusqu'au bac pour avoir envie de faire les classes prépas. 
2. Nos rêves Les élèves qui entrent en classes prépas ont de l'ambition. Ils n'ont probablement pas peur de beaucoup travailler. Mais surtout, ils sont portés par un rêve. Si le rêve s'incarne…

Que peut-on faire pour les élèves de prépa (le coaching)

Bonjour, 
Dans mon précédent article, je traite des cours particuliers auxquels font appel les élèves des classes préparatoires. Ce soir, je souhaite vous préciser pourquoi je préfère les outils du coaching professionnel ou scolaire pour accompagner les élèves des classes préparatoires. 
Dans la démarche des cours particuliers, un professeur plus ou moins compétent vient vous tenir la main et idéalement vous guider dans la résolution des exercices, sans les faire à votre place. 
Dans la posture de coaching, nous réfléchissons ensemble aux enjeux que vous rencontrez et nous explorons les solutions qui s'offrent à vous. Clarification, reformulation, effet miroir, le coach ne cherche pas à apporter des solutions toutes faites mais à construire la solution qui va vous convenir à vous. 
Ce qui est intéressant dans cette démarche, c'est que les solutions sont ensuite plus faciles à mettre en place puisque c'est vous qui les avez construites, choisies, validées. 
A l'inverse,…

Que peut-on faire pour les élèves de prépa ? (les cours particuliers)

Bonjour, 
Que ce soit en tant que parent, proche ou coach, je m'interroge sur ce que l'on peut faire pour les élèves de prépa. 
Dans les dernières conversations avec les parents, nous avons évoqué la recherche de cours complémentaires en maths. Pour l'un, il ne trouvait pas vraiment de professeur au niveau recherché. Pour l'autre, l'élève de 3e année d'école de commerce ne répondait pas vraiment aux attentes de sa fille en prépa ECS. 
Je m'interroge depuis le démarrage de ce blog sur la question des cours particuliers en prépa. Ma réponse en 2009 était assez tranchée : je ne voyais pas comment c'était possible de prendre des cours particuliers en prépa. 
Il faut reconnaître que je restais dans cet esprit un peu "puriste" et un peu "maso" de la maths sup : tu galères mais c'est normal et tu ne peux compter que sur toi-même. 
Depuis, j'ai pris conscience que de très nombreux élèves font appel à des cours particuliers, s'in…