Articles

Affichage des articles du 2013

Le mois de novembre est une période difficile

En prépa comme ailleurs, le mois de novembre est une période difficile. Les premières semaines sont passées, les illusions s'estompent, le soleil se cache.
Dès l'année de terminale, notre professeur de latin - et oui, ça existait encore, même en terminale S - nous l'annonçait :
Vous voulez tous faire "prépa" mais vous verrez, l'année prochaine, en novembre, quand vous travaillerez dans votre petite chambre et qu'il pleuvra à la fenêtre... Ca n'a pas manqué, l'année suivante - et 16 ans plus tard - je repense à lui au mois de novembre.
Nous ne mesurons pas l'effort que nous consentons du haut de nos 18, 19, 20 ans quand nous décidons de consacrer toutes nos forces aux classes prépas.
De mon côté, le calcul était simple :
Si c'est dur, c'est que c'est bien.  Depuis, j'ai découvert que ça correspondait à un "driver" dans le jargon des psy et des coachs :
Fais des efforts ! Je dois dire qu'après mon expérience des cl…

La difficulté de vouloir tout faire en prépa

Bonjour,
A mes yeux, le plus difficile en prépa, c'est vouloir tout faire. Et bien souvent, de vouloir tout faire bien.
Bons élèves en terminale et parfois tout au long de notre scolarité, nous avons toujours voulu bien faire.
Pour plein de raisons.
Des bonnes.
Le plaisir de bien faire La satisfaction du travail bien fait Le plaisir d'apprendre Le regard de nos parents Le regard de nos profs
Des moins bonnes.
La peur de mal faire La peur d'échouer La peur d'être rejeté

En prépa, ça devient impossible de tout faire.
Ca me paraissait évident en particulier en classes prépas littéraires au regard du nombre de bouquins "à lire" dès les premiers jours de la rentrée. Mais c'est sans compter l'acharnement de certains. Ils n'en dorment plus. Ils y passent leur été si on leur a donné la liste avant. Ils prévoient de lire les bouquins tout au long de l'année avec un planning serré.
En maths sup, ça me paraissait moins clair, moins "évident".…

Les classes prépas évoluent-elles ?

Image
Bonjour,

Un article de La Croix nous indique que le lycée Montaigne à Bordeaux tente de faire changer les choses dans ses murs :



http://www.la-croix.com/Famille/Education/Une-prepa-a-moindre-stress-a-Bordeaux-2013-10-03-1031994

A mes yeux, le niveau de stress ressenti en classes prépas dépend du lycée, de l'enseignant et de l'élève lui-même. J'ai envie d'ajouter qu'un certain niveau de stress est normal. L'aide que je propose à travers ce blog et des séances de coaching individuel, consiste à trouver une solution quand le stress ressenti empêche de travailler ou d'avoir les résultats attendus.

Comment démarre votre année ? Vos résultats sont-ils à la hauteur de vos efforts ?

A très bientôt sur ces pages,

Gabriel Brabant
06 33 85 53 27
et gabrielbrabant @ yahoo . fr

L'année 2013 - 2014 est lancée !

Bonjour,
L'année 2013-2014 est lancée ! J'espère que vous avez eu une bonne rentrée et que tout se passe bien pour vous.
En cette période de rentrée, je souhaite faire le point sur ce que je demande aux élèves que je rencontre et vous donner mes conseils les plus classiques.
1. Est-ce que vous dormez assez ? Souvent la réponse est "oui" mais les questions suivantes permettent de montrer que c'est rarement le cas.  Est-ce que vous êtes fatigué ?A quelle heure vous couchez-vous ? Pour vous lever à quelle heure ?Est-ce que vous récupérez le week-end ?Est-ce que vous vous sentez fatigué le matin ? l'après-midi ? tout le temps ? Quand les choses commencent à ne plus aller et que vous sentez que vos résultats ne suivent plus alors que vous travaillez beaucoup, il faut vérifier si vous dormez assez.
En fait, être en forme vous permettra de suivre les coursêtre attentifcomprendre ce qui ce ditidéalement, de participer : répondre aux questions du prof, chercher les ex…

Se coucher tôt en classes prépas ?

Image
Bonjour,

Bien souvent, pour répondre à la quantité de travail en prépas, la seule solution semble consister à se priver de sommeil pour travailler.
A tous les élèves des classes prépas que j'accompagne, je parle de l'importance du sommeil.
En effet, si on demande à un élève de prépas s'il dort assez, dans un premier temps, il répond "Oui" parce qu'il pense que oui...
Puis, si vous prenez la peine de discuter avec eux, vous vous rendrez compte qu'ils : se couchent à 23h30, minuit, voire 1 heure du matin (pour se lever à 6h30 ou 7h)ils ont du mal à suivre les cours le matinils font parfois une sieste en rentrant à 18h tellement ils sont épuisésqu'ils récupèrent parfois le week-end en dormant 12h la nuit... Le sommeil devient alors le premier levier pour retrouver de meilleurs résultats aux DS et aux colles.
Ce constat est appuyé par les recommandations de l'Académie de Médecine (cité par Lucien Marboeuf dans son blog) :
« Les enfants et surtout les…

Pourquoi faire une prépa scientifique ? Quelle filière choisir ?

"L'objectif des classes préparatoires n'est pas le concours mais la formation qu'il y a après" Sylvie Bonnet, Présidente de l'Union des Professeurs de Spéciales (UPS)...
"Ce qu'il faut, c'est dédramatiser le choix (des filières)" Toutes les questions que vous vous posez régulièrement sont abordées dans cette vidéo.

N'hésitez pas à réagir dans les commentaires !

A bientôt,

Gabriel Brabant


Passage en deuxième année

Bonjour, 
J'espère que vous allez bien. 
En ce moment, j'accompagne des élèves de première année qui se posent beaucoup de questions. Il font tout ce qu'ils peuvent pour être admis en deuxième année mais ils ont quand même étudié les "plans B" avec leurs parents. 
Le système d'inscription "Post Bac" inquiète les étudiants comme leurs parents pour toutes les formations ouvertes après le bac. 
Est-ce que les directeurs de l'UTC, l'ISEP, les INSA (Lyon,...) ne sont-ils pas ouverts à des inscriptions sur dossier de la part des élèves qui sont issus d'une année complète de prépa ?
En ce qui concerne ma belle-soeur, il y a quinze ans, elle avait appris qu'elle n'était pas prise en spé à Sainte Geneviève fin juin. Sa mère et elle étaient allées rencontrer le directeur de l'ISEP de l'époque qui l'avait admise en deuxième année. 
Il faut bien évidemment distinguer les prépas les plus prestigieuses et les élèves qui ont fait l…

Les classes prépas dans les médias : controverses et polémiques

Image
Bonjour,
Les classes prépas sont régulièrement mises en cause pour diverses raisons. Hier soir, j'ai lu l'article du blog du Monde dont vous trouvez un extrait ci-dessus.
Je me rends compte qu'il peut être de plus en plus compliqué d'évoluer dans le monde des classes préparatoires aujourd'hui.
En effet, nous croyons avoir accès à l'information et être consciencieusement renseigné sur de nombreux éléments pour prendre nos décisions ou choisir au mieux. Pour nous-même ou pour nos enfants.
Lundi soir, j'ai reçu en rendez-vous - c'est un bien grand mot puisque nous nous sommes retrouvés dans un café sur la place de la Convention pour un entretien autour d'un Perrier en terrasse - la mère d'une étudiante de "Stan".
Nous avons évoqué les enjeux du passage en deuxième année. Du choix de l'option SI par rapport à la chimie. De l'opportunité de faire un dossier dans d'autres lycées parisiens, comme Janson de Sailly et Chaptal, en c…

Les écrits des concours

Image
Bonjour,
Les écrits des concours approchent. La fin de l'année aussi pour les élèves de première année.
Dans les deux cas, le stress monte et l'inquiétude s'installe.
Plutôt que de rester seul et de perdre vos moyens, je vous propose de demander de l'aide si vous en avez besoin :
Prévoyez de passer les vacances/révisions avec d'autres étudiants pour travailler.Inscrivez-vous à des stages comme de plus en plus d'étudiants qui veulent être sûrs de travailler pendant ces périodes plus libres. Ils ont peur de se retrouver seul et de ne pas réussir à se mettre au boulot.
De mon côté, je préfère penser que ces périodes de vacances et de révisions sont l'occasion de prendre du recul sur ce qu'on a appris pendant l'année et de travailler particulièrement ce que l'on choisit de travailler. 
Je peux vous aider :  - à retrouver confiance en vous pour la suite de l'année ou l'arrivée des concours - à mettre en place un planning de travail efficace e…

Réponse en vidéo à "l'enfer de la prépa"

Image
Bonjour,

J'ai eu le plaisir de découvrir ce matin cette vidéo des classes prépas HEC (ou ECS) de Reims.

La vidéo répond aux articles parlant régulièrement de "l'enfer de la prépa" avec une vision parodique des a priori qu'on peut avoir sur la prépa.

Les commentaires récents montrent que certains passent à côté de l'aspect parodique...

Je dois avouer de mon côté que cette vidéo pourrait vous permettre un premier diagnostic : si vous vous reconnaissez dans le personnage, c'est peut-être qu'il est temps de prendre du recul...

http://youtu.be/H8lZ6ijvLpE

A bientôt,

Gabriel Brabant

Pourquoi aider les élèves des classes prépas ?

Image
Bonjour,
Il y a trois ans, j'ai participé au concours de la GSVC : Great Social Venture Competition. C'est un concours pour les créateurs d'entreprises à fort impact social et/ou environnemental.
Je n'avais pas de raison d'y participer parce que les gagnants de ce concours sont ceux qui prévoient de créer des entreprises pour aller apporter de l'eau dans des pays où il n'y en a pas ou de faire marcher les paraplégiques.
La réponse qui m'a été retournée m'a néanmoins surpris : les élèves des classes prépas qui perdent confiance en eux et font parfois une dépression ne sont pas un enjeu "social".
Pas assez visuel ? Pas assez exotique ?
Une chose est sûr, il semble "normal" de souffrir en prépa. C'est probablement ce qui fait que l'on demande à des jeunes de 20 ans de supporter beaucoup de choses "au nom de l'excellence".
C'est en tout cas ce que je ressens, de mon côté, pour avoir parcouru à nouveau deux …

Coaching Classes Prépas dans le journal "Le Monde"

Image
Bonjour,

J'ai le plaisir de partager avec vous cette bonne nouvelle :

J'ai eu les honneurs du journal Le Monde daté du 14 février 2013 :

Pour découvrir l'article original (en contenu payant sur le site du Monde.fr) :

http://www.lemonde.fr/enseignement-superieur/article/2013/02/14/prendre-un-coach-le-luxe-d-une-formation-a-l-oral-individualisee_1831633_1473692.html

Pour l'intégralité de l'article disponible en photo sur la page Facebook de Coaching Classes Prépas :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151459113956005&set=a.10151459113856005.526968.588316004&type=1&theater

Merci à la journaliste Nathalie Brafman pour la qualité de la retranscription des éléments que j'ai pu lui indiquer et pour la citation de ma collaboratrice Sophie Degât.

Retrouvez l'offre spécifique d'accompagnement à la préparation des entretiens de personnalité des Grandes Ecoles de Commerce dans cet article Préparation des oraux des écoles de commerce.

A bientôt !

Gabr…

Coaching Classes Prépas dans le Figaro Etudiant !

Image
Avec votre aide en suivant ce lien et en mettant "j'aime" sur la photo !

Cliquer ici pour voter sur facebook ! (en cliquant "j'aime")

Arrêter les classes prépas ?

Image
Bonjour, 
Avant d'arrêter les classes prépas, je vous propose de vérifier que vous allez changer d'orientation pour les bonnes raisons. 
En effet, je suis toujours surpris, voire désolé, quand j'entends les élèves que j'accompagne en classes prépas me dire : "Un élève de ma classe a arrêté". 
Je leur dis : "Vous auriez pu leur parler de moi". 
Ce mercredi, un étudiant de Condorcet m'a répondu : "Il ne semblait pas vouloir arrêter ou avoir de difficultés particulières". 
En fait, quand j'ai créé ce blog en 2008, j'avais un peu peur que les gens pensent que j'allais leur suggérer d'arrêter la prépa. En fait, la plupart de mes clients continuent la prépa et trouvent des solutions aux difficultés qui leur semblent insurmontables dans un premier temps. 
Pour ceux qui veulent arrêter les classes prépas, je propose de prendre au-moins un rendez-vous pour déterminer s'ils arrêtent pour les bonnes raisons :
- les classes pr…

Appel à contributions

Image
Bonjour,
Régulièrement j'ai des échanges téléphoniques avec des parents qui apprécient les témoignages de mon blog parce qu'ils y retrouvent la situation de leur fille ou de leur fils. 
Ils me disent qu'ils apprécient le ton du blog et l'aspect "humain" qui s'en dégage. 
Je les en remercie vivement. 
Aujourd'hui, je vous propose de témoigner, vous aussi, de votre expérience des classes prépas. 
En particulier dans une logique d'aide, de conseil ou de coaching des lecteurs, comme dans l'exemple ci-dessous, du dernier "déclic rencontré dans le cadre de mon accompagnement des élèves des classes prépas :
L'étudiante qui ne travaille que ses points faibles  Une étudiante de deuxième année de prépa ECS travaille de nombreuses heures tous les jours, depuis 15 mois, sans que ses résultats soient très convaincants...  Lors de la préparation de son programme de révision des vacances de Noël, nous découvrons qu'elle travaille tout particuli…