Articles

Affichage des articles du octobre, 2015

Vacances de la Toussaint en prépas

Bonjour,
C'est le moment de faire le point ? de reprendre son souffle ? de recharger les batteries ?
Pour mois, les vacances de la Toussaint de Sup ont été le début des interrogations. Parti avec un bon rythme et des résultats finalement plutôt bons - mais que je n'ai pas vécus comme tels - je me sentais épuisé voire découragé.
Une chose est sûre, je n'avais pas très envie d'y retourner à la rentrée. Un peu comme cette étudiante rencontrée en 2009 et qui avait fait l'objet du reportage Complément d'Enquête sur la prépa : elle dormait 12h à 14h par nuit et ses parents, inquiets, avaient pris rendez-vous avec moi. La situation était simple pour elle : elle ne voulait pas continuer. C'était plus difficile de l'annoncer à ses parents. Finalement elle s'est engagée à trouver autre chose rapidement et les parents, rassurés, ont accepté. Elle s'est inscrite à l'université de Sceaux et a pu prendre un nouveau départ.
Pour la plupart d'entre-vou…

Après les premières semaines de prépas

Bonjour, 
Le coaching en prépas reprend. Maths sup dans le 17e, prépa HEC / ECS dans le 6e, INSA à Lyon, vous rencontrez les difficultés des élèves des classes prépas.
Charge de travail. Pression des profs. Compétition avec les autres élèves. Ou simplement pression de vous-même sur vous-même. J'avais 18/20 comment est-ce que je peux avoir 12 ? 10 ou même 7 ! cette année ?
Éloignement familial. Prise d'autonomie radicale. Vous aviez peut-être vos parents pour vous aider pour toute la "logistique" et surtout pour le quotidien : les repas, les trajets, les factures d'électricité ou le loyer.
A ça, s'ajoute pour un grand nombre d'entre-vous un changement de ville, voire de pays. Des frais. Des dépenses. Le temps nécessaire pour s'installer. La solitude parfois. Les trajets pour rentrer le week-end. Ou les week-ends à l'internat.
Côté scolaire, le rythme est intense. On vous en avait parlé. Aujourd'hui, vous le vivez au quotidien et vous vous de…

Ne prenez pas trois semaines de retard !

Bonjour,
L'année de prépa a démarré il y a un mois. Certains étaient sur les starting blocks et bossent très régulièrement depuis le début. D'autres ont déjà pris un peu de retard en attendant les premières colles et DS pour s'y mettre.
Ne prenez pas trois semaines de retard !
Bosser votre cours et l'apprendre pour la colle, c'est avoir trois semaines de retard.
Dans l'idéal, à Sainte Geneviève, on vous recommande de ne pas réviser pour la colle ou le DS. Sur le principe, on vous recommande de tout travailler au fur et à mesure et de vérifier ce que vous avez appris grâce à la colle ou au DS.
Plus facile à dire qu'à faire quand on est perpétuellement débordé.
Pour avoir accompagné un certain nombre d'élèves débordés et parfois découragés, l'option qui consiste à bosser au jour le jour est très gratifiante.
En fait, quand vous attendez la fin de la semaine pour apprendre vos cours - ou pire encore, le moment de la colle soit 2 ou 3 semaines plus tar…