lundi 27 avril 2009

Les écrits des concours ! Prépas et prépas intégrées...

L'arrivée du mois de mai, pour les élèves des classes prépas, marque une nouvelle étape. Les vacances de Pâques se terminent. Les écrits des concours se déroulent en ce moment.

Les uns prennent leur souffle pour la dernière ligne droite et s'interrogent sur ce qu'ils vont faire l'année prochaine. Les autres planchent sur des épreuves qui durent jusqu'à cinq semaines complètes. Ils découvrent le marathon des épreuves écrites.

Seront-ils plus à l'aise avec les sujets de Centrale, longs et détaillés, ou avec ceux des Mines ou de Polytechnique, beaucoup plus concis ? Ceux qui se sont entraînés en faisant des centaines d'annales le plus vite possible iront loin dans les épreuves de Centrale. Ceux qui sont plus à l'aise dans la phase de réflexion, dans la découverte d'une épreuve originale auront de meilleurs résultats aux Mines.

Pour les épreuves des autres prépas, je ne peux pas aller dans ce niveau de détail. Si vous les connaissez bien, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Les résultats de écrits ne sont pas connus d'avance. En avoir fait beaucoup ne signifie pas que les autres en ont fait moins. A l'inverse, en avoir fait peu ne signifie pas que les autres en ont fait plus. Il ne faut pas oublier que contrairement aux examens, les résultats des concours dépendent des autres élèves.

Les surprises sont amusantes : certains sont admissibles à Normale Sup alors qu'ils ne s'y attendaient pas. D'autres échouent aux concours pour lesquels leur niveau pendant l'année devaient leur "assurer" l'admissibilité.

Pendant ce temps, les Prépas 1 font de leur mieux pour obtenir la section qu'ils souhaitent, ou la classe * : "étoile" ou "star". Ainsi, on peut faire une MP"étoile" et même une MP"2 étoiles" dans un lycée comme Janson de Sailly. Ou entrer en "PSI star" pour faire un peu plus de physique et des Sciences de l'Ingénieur.

D'autres vont passer dans quelques semaines les concours des "Petites Mines" à la fin de la Sup, pour se rassurer, pour s'entraîner pour l'année prochaine ou pour abréger les souffrances de la prépa en en sortant "par le haut", c'est-à-dire en intégrant une école. Albi, Alès, Douai... des écoles qui recrutent à Bac+1 pour le bonheur de ceux qui veulent "arrêter les frais".

Ceux qui ne veulent pas passer par les classes prépas peuvent choisir dès l'année du bac, d'entrer dans des écoles à "prépa intégrée". Les deux premières années se déroulent au sein de l'établissement, souvent privé, comme l'ISEP, l'ESTP, et tant d'autres. Les programmes sont proches, mais le niveau de stress n'est pas le même.

Je suis évidemment disponible pour discuter de tout cela avec des élèves qui s'interrogent sur leur orientation et se demandent si les classes prépas sont faites pour eux. J'ai justement eu cette conversation la semaine dernière pendant un cours particulier de physique de 1ère. Le cours se transforme alors en Coaching !

N'hésitez pas à réagir à cet article,

à bientôt,

Gabriel

jeudi 16 avril 2009

Les Classes Prépas de la zone C sont en vacances/révisions

Comment organisez-vous vos vacances ? vos révisions ?

En deuxième année, c'est révision : les concours sont dans quelques semaines !
En première année, quelle stratégie avez-vous ?

Gros coup de paresse ? Besoin de repos ? Plus envie de bosser ?
Ou au contraire, c'est l'occasion de travailler plus tranquillement, de prendre le temps de revoir ce qui est allé trop vite, de vous remettre à flot ?

Quelle que soit votre stratégie ou simplement votre besoin de décompresser, les vacances de Pâques doivent vous permettre de reprendre des forces et d'être en pleine forme pour les concours en 2e année ou pour retrouver toutes vos capacités pour les 3 derniers mois de 1ère année.

Quel choix faites-vous pour l'année prochaine ?

Pour les math sup : passez-vous les "petites Mines" cette année ? visez-vous une classe * ?
Pour les math spé : quels concours passez-vous ? pour vous c'est "intégration à tout prix" ou "s'il faut je ferai 5/2" ?

Pour les hypokhâgnes : Vous aimez ça et vous faites tout pour passer en khâgne ou vous envisagez de rejoindre une matière spécifique en Fac ?
Pour les khâgnes : Est-ce "Normale Sup ou je cube" ou vous passez les concours tranquillement, en sachant déjà dans quelle matière vous allez demander l'équivalence pour vous inscrire en 3e année de licence ?
Avez-vous Sciences Po en ligne de mire dans quelques années ?

Pour les candidats aux écoles de commerce : avez-vous une idée très précise de l'école que vous voulez ? "Les parisiennes only" ? ou vous êtes ouvert à d'autres écoles moins côtées ?

Prépas Véto, prépas Bio : je connais moins vos cursus. Quelles sont les opportunités qui s'offrent à vous ?

Je trouve que la période se prête aux questions sur la suite. Enfin pas pour vous, les deuxièmes années : faites de votre mieux pour vos révisions, réussissez vos concours et préparez les oraux ! Entre les deux, vous pourrez faire votre liste de voeux d'écoles. Pensez à regarder à quels métiers vous allez être formés, en plus de la plaquette des élèves qui vous vantera le club de Voile ou celui de théâtre.

Pour ceux pour qui l'essentiel, c'est le surf, je vous recommande l'école d'ingénieur de Bidart. L'eau est plus chaude qu'"Au petit Minou" premier spot de surf juste à côté de Télécom Bretagne ;)

Pour ceux qui sont partis avec leurs parents en vacances, ou avec des potes : profitez-en bien !

mardi 14 avril 2009

Coach sceptique !

Mon beau-frère Charles est "Coach sceptique".

Vous aussi ?

Il n'a envie de demander à personne ce qu'il doit faire. Il a trente ans, il est architecte. Il avait commencé par un BEP. A chaque étape, il a pris les décisions lui-même et de manière autonome.

Je lui ai dit : "tu as raison !"

Pour moi, l'idée même du Coaching, c'est de
1) laisser les personnes décider
2) les accompagner dans la reprise rapide de leur autonomie

En effet, et à la différence des cours particuliers par exemple, le nombre de séances de coaching est limité. Pour une question ou un problème donné, le coach indique un nombre estimé de séances nécessaires (6 ? 8 ?... ou 2!) au bout desquelles le travail est le plus souvent terminé. Le coaché reprend toute son autonomie.

Pendant toute la durée du Coaching, la personne continue de décider par elle-même. Le Coach ne dit jamais "Vous devriez faire ceci ou cela." Il l'interroge sur ce qui serait le mieux pour elle et l'accompagne dans sa réflexion.

Alors vous allez me dire : "Il ne fait rien"? Exactement. Et pas tout à fait.

Vous voulez essayer ?

jeudi 2 avril 2009

Un roman se déroule en classes prépas !

Je vous propose d'aller découvrir La Tentation de la Pseudo-Réciproque, une série policière par Kylie Ravera.

Kylie a fait les classes prépas à Louis-le-Grand et Fénelon puis elle a étudié à Télécom Bretagne. Elle écrit ce roman en sortant des classes prépas et l'a diffusé pendant les années qui ont suivi.

Maintenant, c'est un vrai roman que vous pouvez télécharger gratuitement ici :
http://stores.lulu.com/store.php?fAcctID=1926597

N'hésitez pas à acheter la suite pour seulement 2.50 Euros le téléchargement !

Je viens de le découvrir et je vous en parle plus longuement très bientôt. C'est le roman que j'ai toujours rêvé d'écrire en sortant des classes prépas !

Bravo Kylie !

A très bientôt,

Gabriel

PS : n'hésitez pas à me dire si ce texte vous a plu dans les commentaires ci-dessous. Vos anecdotes sont aussi les bienvenues !