lundi 27 avril 2009

Les écrits des concours ! Prépas et prépas intégrées...

L'arrivée du mois de mai, pour les élèves des classes prépas, marque une nouvelle étape. Les vacances de Pâques se terminent. Les écrits des concours se déroulent en ce moment.

Les uns prennent leur souffle pour la dernière ligne droite et s'interrogent sur ce qu'ils vont faire l'année prochaine. Les autres planchent sur des épreuves qui durent jusqu'à cinq semaines complètes. Ils découvrent le marathon des épreuves écrites.

Seront-ils plus à l'aise avec les sujets de Centrale, longs et détaillés, ou avec ceux des Mines ou de Polytechnique, beaucoup plus concis ? Ceux qui se sont entraînés en faisant des centaines d'annales le plus vite possible iront loin dans les épreuves de Centrale. Ceux qui sont plus à l'aise dans la phase de réflexion, dans la découverte d'une épreuve originale auront de meilleurs résultats aux Mines.

Pour les épreuves des autres prépas, je ne peux pas aller dans ce niveau de détail. Si vous les connaissez bien, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Les résultats de écrits ne sont pas connus d'avance. En avoir fait beaucoup ne signifie pas que les autres en ont fait moins. A l'inverse, en avoir fait peu ne signifie pas que les autres en ont fait plus. Il ne faut pas oublier que contrairement aux examens, les résultats des concours dépendent des autres élèves.

Les surprises sont amusantes : certains sont admissibles à Normale Sup alors qu'ils ne s'y attendaient pas. D'autres échouent aux concours pour lesquels leur niveau pendant l'année devaient leur "assurer" l'admissibilité.

Pendant ce temps, les Prépas 1 font de leur mieux pour obtenir la section qu'ils souhaitent, ou la classe * : "étoile" ou "star". Ainsi, on peut faire une MP"étoile" et même une MP"2 étoiles" dans un lycée comme Janson de Sailly. Ou entrer en "PSI star" pour faire un peu plus de physique et des Sciences de l'Ingénieur.

D'autres vont passer dans quelques semaines les concours des "Petites Mines" à la fin de la Sup, pour se rassurer, pour s'entraîner pour l'année prochaine ou pour abréger les souffrances de la prépa en en sortant "par le haut", c'est-à-dire en intégrant une école. Albi, Alès, Douai... des écoles qui recrutent à Bac+1 pour le bonheur de ceux qui veulent "arrêter les frais".

Ceux qui ne veulent pas passer par les classes prépas peuvent choisir dès l'année du bac, d'entrer dans des écoles à "prépa intégrée". Les deux premières années se déroulent au sein de l'établissement, souvent privé, comme l'ISEP, l'ESTP, et tant d'autres. Les programmes sont proches, mais le niveau de stress n'est pas le même.

Je suis évidemment disponible pour discuter de tout cela avec des élèves qui s'interrogent sur leur orientation et se demandent si les classes prépas sont faites pour eux. J'ai justement eu cette conversation la semaine dernière pendant un cours particulier de physique de 1ère. Le cours se transforme alors en Coaching !

N'hésitez pas à réagir à cet article,

à bientôt,

Gabriel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...