jeudi 19 mars 2009

Les difficultés en prépas et l'intérêt du Coaching, le témoignage de Michaël

Je reprends ici une partie du texte de Michaël publié en réponse à un commentaire. Son témoignage illustre les difficultés et les situations d'échec rencontrées en prépas ainsi que le gain que l'on peut tirer d'un accompagnement.

Michaël : "Je suis actuellement enseignant chercheur à l'université et j'enseigne aussi en école d'ingénieur. Enfin j'ai donné des colles en classes préparatoires. Au niveau de mon parcours académique, après les classes préparatoires, j'ai intégré une école d'ingénieur et je suis docteur de l'Université. Je pense donc avoir une petite idée de ce que vivent les étudiants dans les différents milieux éducatifs (classes prépas, université, écoles d'ingénieurs), que ce soit du point de vue de l'enseignant ou de l'élève.

D'après mon expérience, une des principales causes d'échec en classe préparatoire n'est pas le fait de ne pas adopter une attitude "proactive" mais plutôt :

1) la mauvaise organisation de son travail et de son temps de repos
2) la mauvaise gestion du stress
3) la perte de motivation
(pourquoi je devrais passer mon temps à travailler alors que je ne sais même pas pourquoi je suis là ?)

Les élèves n'ont pas l'habitude de se poser ce genre de questions, mais je pense que comprendre la raison pour laquelle on est là, et connaître les possibilités de réorientation en cas d'échec, peuvent permettre d'augmenter notablement la motivation d'un élève et de diminuer son stress.

D'autre part, lui apprendre à organiser son travail et son temps de repos peuvent améliorer nettement son efficacité. De plus les classes préparatoires ne sont pas une fin en soit et je suis sûr que tu connais au moins quelques exemples de brillants élèves qui ont intégré de très bonnes écoles et qui se sont fait virer ou qui sont partis de leur plein gré car ils ne savaient vraiment pas ce qu'ils faisaient là."




17 commentaires:

  1. bonsoir, je suis actuellement en première année de classe prépas mpsi et je pense que j'ai réellement un sérieux problème je n'arrive pas a bosser chez moi je sens comme une perte de motivation par ailleurs je sais que j'ai les capacités requises pour réussir mais je ne les met pas en évidence de ce fait les profs commencent a croire que je suis vraiment nul d'ailleurs j'ai été classer 18 durant ce premier trimestre or je suis convaincu que si je me décidé a travailler je pourrai facilement être parmi les premiers comme j'avais l'hab de l'être auparavant est-ce un excès de confiance ,un manque de motivation , ou une paresse ....

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Etre classé 18e c'est déjà très bien dans certaines MPSI, puisque tous les élèves ont été sélectionnés et qu'a priori ils ont un niveau équivalent au vôtre.
    Par contre, si vous ne vous mettez pas au travail, vous ne saurez pas si vous pouvez être parmi les premiers.
    L'un des enjeux les plus importants en prépa, c'est justement de garder la motivation sur le long terme, pour faire la différence aux DS et aux concours.
    Quand vous n'arrivez pas à bosser chez vous, qu'est-ce que vous vous dites ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir, merci d'abord d'avoir appeler présent à mon message, en vérité mon souci est que je reporte toujours tout à plu tard je ne me décide jamais a accomplir mes tâches sur le champ soit c'est question de fatigue soit carrément un désintérêt envers la chose . je veux travailler , je veux vaincre cette paresse qui c'est encrée en moi afin de prouver à tout le monde que je peux le faire et réussir avec excellence mes classe prépas ,j'ai juste besoin de quelques directives de votre part (méthode de travail ,attitude en classe, organisation ...) bref des conseils qui pourront m'aider a surmonter toutes ces difficultés et MERCI beaucoup d'avance.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Ce que vous décrivez s'appelle la "procrastination". Sylvaine Pascual a fait un dossier complet sur le sujet. http://www.ithaquecoaching.com/pages/Apprivoiser_la_procrastination-1607830.html

    Dans le travail que je propose à mes clients, nous réfléchissons ensemble sur ce qui serait pour eux la meilleure manière de travailler : méthode, rythme, organisation, attitude en classe... dans votre message, vous voulez que je vous dise comment faire.

    Vous semblez aussi vouloir le faire pour d'autres que vous : "prouver à tout le monde que je peux le faire"...

    J'ai l'impression en lisant vos messages que vous ne faites pas les classes prépas pour un projet qui serait le vôtre : intégrer une école, devenir ingénieur... mais pour d'autres raisons qui n'ont pas l'air d'être suffisamment convaincantes et motivantes quand il s'agit de se mettre au travail.

    Et si vous trouviez des études qui vous motivent, pour apprendre un métier qui vous intéresse ?

    Sinon, mes conseils sont très simples :
    - travailler vos atouts et vos points forts
    - être attentif et participer en classe en posant des questions
    - préparer les exercices qui vous sont donnés
    - ne jamais recopier passivement des cours ou des corrections : il faut les comprendre.
    - vous coucher à l'heure qui vous convient pour être en forme en classe le lendemain
    - réfléchir au projet professionnel pour savoir pourquoi vous travaillez chaque jour
    - ne pas vous comparer aux autres, mais faire de votre mieux à chaque instant

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir je suis en hypokhaqne au lycée de Bellevue en Martinique mais je pense sérieusement à abandonner car mes notes ne sont pas terribles et se retrouver dernière de sa classe tout en subissant les remarques désagréables de certains professeurs n'a rien d'agréable.
    Je me sent vraiment perdue car je ne sais plus quoi faire si je vais à l'université car j'aimerai travailler dans l'administration de l'aviation civile

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour

    Je peux vous aider à faire le point. Envoyez-moi plus d'informations sur mon mail gabrielbrabant @ yahoo . fr et je vous réponds rapidement

    Bon courage,

    Gabriel

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Mr Gabriel, j'ai un problème avec la mémorisation des cours scientifiques, j'ai fait des fiches de résumé cependant j'oublie beaucoup, et j'ai peur fr rater mon concour car je suis 5/2.merci

    RépondreSupprimer
  8. en plus je suis le genre qui travail beaucoup bien sur avec l'organisation.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Je comprends votre inquiétude... Et parfois, c'est seulement cela : l'inquiétude d'avoir oublié et de plus savoir. En fait, vous pouvez vous faire confiance et vous retrouverez ce que vous croyez avoir oublié quand vous en avez besoin.

    Sinon, au moment de la mémorisation, vous pouvez privilégier l'apprentissage par les exercices et la compréhension. L'apprentissage "par coeur" est important pour le cours et les théorèmes mais s'oublie effectivement plus vite.

    Nous pouvons discuter de votre cas particulier par téléphone au 06 33 85 53 27

    Bon courage

    Gabriel

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Ma fille est en deuxième année de prépa BCPST. Elle est démotivée cette année et voudrait arrêter car elle a eu des notes plutôt basses en physique (7 en colle et 4,5 en DS). Je lui ai dit de ne pas se décourager mais j'ai peur qu'elle lâche prise. Elle se dit fatiguée car elle travaille beaucoup et a l'impression que cela ne sert à rien. Quelqu'un pourrait-il lui donner un conseil ou un témoignage encourageant ? MERCI

    RépondreSupprimer
  11. Mon premier conseil si elle est fatiguée : qu'elle commence par dormir assez pour être au meilleur de sa forme en classe et pour réussir les DS.

    Pour le reste, je peux l'aider plus spécifiquement en fonction des difficultés qu'elle rencontre et de sa situation particulière.

    N'hésitez pas, c'est mon métier !

    Gabriel
    06 33 85 53 27

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour !

    Mon fils est en classe préparatoire TB 1ére année (technologie-biologie), il est démotivé car travaillant bcp, se couchant trés tard, il est le dernier de la classe.Le proviseur-adjoint, l'a reçu en entretien et lui conseille un BTS à la rentrée de janvier 2013. Ayant des difficultés dans quasiment toutes les matiéres mais srtt maths, physique/chimie, il souhaite avoir de l'aide.
    Je pense, moi, qu'il lui faut de l'aide, mais c surtt une méthode de travail, une organisation qu'il lui faudrait dans un premier temps afin qu'il " refasse surface " et retrouve sa motivation, son plaisir, sa détermination du lycée, avant d'etre en prépa pour atteindre son objectif qui était d'entrer dans une école d'ingénieur.Il veut terminer l'année scolaire en envisageant une nouvelle orientation pour la rentrée prochaine.Quelqu'un pourrait il l'aider? ou un organisme de soutien type acadomia ou domi'cours ?

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,
    La première chose à faire est indiquée dans le commentaire du mois d'octobre : dormir suffisamment. Pour le reste, vous avez peut-être trouvé des réponses sur ce blog ?

    à votre disposition,

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir je suis en 2 annee prepas ect .. normalement cette periode est tres critique pour ma reussite .. sauf que jai un grand probleme c'est que je suis completement demotivée .. je revise 5min et deja je ne suis plus concentree je sens que je n'assimule plus rien j'ai juste envie que cela finisse .. j'aimerai dabord savoir si cela est normal et est ce qu'il ya une solution pour y remedier . Merci

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir,
    ce n'est pas complètement normal mais ça arrive à beaucoup d'élèves. C'est une perte de motivation ou un excès de stress qui vous bloque ?
    Le plus souvent le premier remède c'est de dormir un peu plus. Vous dormez la nuit ?
    Vous pouvez m'appeler demain au 06 33 85 53 27 pour en discuter si vous voulez - ou poursuivre la conversation par mail sur gabrielbrabant @ yahoo . fr
    Pour le stress ou le manque de motivation, quelques séances de coaching peuvent vous remettre sur les rails.
    Bon courage !
    Gabriel Brabant

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir, je suis actuellement en deuxième année de prépa littéraire. Je ressent également une perte totale de motivation. Je rencontre des difficultés à me mettre au travail, et je ne suis pas efficace, peu productive, j'abandonne facilement. Résultat, mon organisation est chaotique, je me retrouve à tout faire au dernier moment, et donc à bâcler le travail. Mais je ne ressent plus aucun plaisir d'apprentissage: Également, j'ai le sentiment d'avoir perdu mon intérêt pour les sujets enseignés, autrement dit j'ai l'impression de ne plus être passionnée par ce que l'on m'enseigne. Toutefois je sais que ma place est ici, et pas ailleurs. Pourtant, tout au long de ma première année, c'était tout le contraire. J'ai du mal à comprendre ce qu'il m'arrive, et je ne sais pas à qui m'adresser. J'apprécierais quelques conseils de votre part. Je vous remercie.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,

    J'ai tardé à publier votre commentaire, je ne l'avais pas vu dans mes mails pour le valider. J'espère qu'avec la rentrée et la reprise des cours, vous avez retrouvé le rythme et la dynamique des cours.

    Si ce n'est pas le cas, je ne peux que vous conseiller de faire ce que vous aimez le plus, de décider ce que vous faites et ce que vous ne faites plus - gestion des priorités - plutôt que de faire trop de choses "baclées".

    En prépa littéraire, vous savez que vous êtes à votre place... mais la prépa ne dure pas. Quel est votre projet professionnel pour la suite ?

    Bon courage,

    Gabriel

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...