vendredi 12 juin 2009

Résultats des écrits des concours - Faire 5/2 ?

Les résultats des écrits des concours sont arrivés.

Pour ceux qui préparent Normale Sup, c'est quitte ou double. Dans le meilleur des cas, il faut préparer les oraux pour tenter d'obtenir l'admission. Sinon, il faut choisir entre "cuber" et s'inscrire à l'université.

Pour les cursus ingénieurs, la plupart d'entre vous seront admissibles à des écoles. Celles que vous attendiez ? De toutes façons, il faut se préparer pour les nombreuses épreuves orales et obtenir les meilleurs places.

Etes-vous prêt à faire 5/2 ? Faites-vous tout pour intégrer cette année ? Il me semble que quelle que soit votre niveau, il faut se mettre dans un état d'esprit: "je fais le maximum pour intégrer cette année".

Ceux qui "gagnent" vraiment à faire une troisième année sont ceux :
- qui se sont plantés aux concours cette année
- qui ont un bon niveau en langues et en français et une bonne marge d'amélioration en sciences

En fait, chaque élève peut certainement "avoir mieux" un an après. Mais les risques sont importants : de perdre la motivation, d'être malade au mauvais moment, de "rater" l'année prochaine, ou de seulement compenser les points de majoration des 3/2.

Quand on pense à tout ce qu'on peut faire en un an en fin de cursus, est-ce pertinent de prendre un an pour monter dans le classement d'écoles ?

Les exemples :
- un an de césure en entreprise,
- une année de plus pour compléter son cursus (très à la mode à chaque période de crise de l'emploi : école de commerce ou à Dauphine pour les ingénieurs)
- Volontariat International en Entreprise pour passer 18 mois à l'étranger (VIE)

Quand on a fait tout ça, quelle différence entre Centrale Nantes et Centrale Paris ?

De mon côté, j'ai fait 5/2 pour intégrer Télécom Bretagne parce que je n'avais pas envie d'aller à l'ISEP retrouver des amis qui avaient fait prépa intégrée. (La fierté mal placée du Taupin ?) Ils ont aussi passé du temps à l'étranger et trouvé de supers jobs grace au réseau des anciens.

Chacun trouvera ce qui est le mieux pour lui. Le plus important, c'est de voir plus loin que le bout de son école : quel métier je veux faire ? dans quel secteur ? Comment y arriver ?

J'en ai discuté hier avec un élève que j'accompagne en Sciences de l'Ingénieur depuis février. Si vous souhaitez en discuter avant de faire la liste de vos voeux d'école, vous pouvez me contacter par mail ou par téléphone : 06 33 85 53 27.

Nouveauté 2011 : Nous proposons un accompagnement spécifique pour la préparation des oraux. Toutes les infos sur le site et plus spécifiquement pour les écoles de commerce dans cet article

En 2012, je vous parle du passage des oraux 

8 commentaires:

  1. "Ceux qui "gagnent" vraiment à faire une troisième année sont ceux :
    - qui se sont plantés aux concours cette année
    - qui ont un bon niveau en langues et en français et une bonne marge d'amélioration en sciences"
    je rajouterai une troisième possibilité car c'était mon cas : ceux qui n'ont pas travaillé à 100% en 3/2

    RépondreSupprimer
  2. Oui, bien sur, merci pour ce commentaire !

    RépondreSupprimer
  3. faut-il faire une 5/2 ou intégrer une école d'ingénieurs privée genre ECAM, EPMI...?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Samtaha,

    Merci pour cette question. Pour répondre à votre question, je vais vous en poser deux autres :

    - avez-vous le courage de faire 5/2 ?
    - vos parents ont-ils les moyens de financer une école privée ?

    Quand j'étais reçu à l'ISEP ou à une petite école à Strasbourg, j'ai choisi de faire 5/2 parce que "je n'avais pas fait prépa pour entrer dans une école à prépa intégrée"...

    Pour plaider dans l'autre sens, un ami a choisi d'intégrer l'ISEP après une première année de sup et il était ravi. Les postes à la sortie peuvent être très intéressants parce que les écoles privées développent un grand sens du réseau et de l'entraide entre anciens élèves.

    Bonne réflexion !

    Gabriel

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour!

    J'ai le choix entre Centrale Marseille et la 5/2. Mais je ne suis pas du tout satisfaite de ce que j'ai eu aux concours cette année, et je pense que je peux encore travailler et progresser. Mais un an de prépa de plus, c'est dur moralement. Comment trouver la motivation nécessaire qui me fera tenir tout au long de l'année?

    Merci

    Yousra

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    C'est un peu dur comme réponse, mais si vous vous posez la question, il vaut mieux intégrer cette année...

    et vous en sortir par le haut en faisant une troisième année avec une super option ou une année supplémentaire en école de commerce, par exemple, à l'issue de Centrale Marseille.

    Si pour vous c'est une évidence d'aller chercher une meilleure école l'année prochaine, alors vous trouverez la motivation sur le chemin !

    Bon courage et bonne décision

    Gabriel

    RépondreSupprimer
  7. Et ceux qui n'ont pas réussi leurs écrits alors? il n'ont pas droit a la 5/2?

    RépondreSupprimer
  8. Après m'être pris un 3 en maths à ccp, j'ai gaché toute mon avance sur ccp et j'ai fini à inpg-esisar qui est une post bac. C'est vrai que ce n'est facile d'intégrer une post bac après une prépa. J'ai relativisé car psychologiquement, je pense que je n'aurais pas été en mesure de faire une 5/2 et d'avoir nettement mieux.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...