mercredi 15 décembre 2010

Coup de blues de décembre

Le mois de décembre et la rentrée de janvier sont des périodes difficiles pour les élèves en classes prépas... et pour les autres aussi !

La fatigue et les résultats du premier trimestre conduisent parfois au Coup de blues de décembre...

Ce n'est pas le moment de baisser les bras, et pourtant, combien d'élèves abandonnent ou se découragent ?

Parents,
Si votre enfant "accuse le coup", je vous propose de le voir un à deux rendez-vous pour l'aider à retrouver la motivation et l'énergie dont il a besoin pour continuer les études qu'il a choisies.

S'il veut "arrêter", je fais le point avec lui pour vérifier que ce n'est pas juste un Coup de blues et si vous le souhaitez, je l'accompagne dans la recherche d'une nouvelle orientation et des études qui lui conviendront mieux pour atteindre ses objectifs professionnels.

Remarque complémentaire :
Souvent, les parents proposent quelques heures de cours particuliers à leurs enfants. Janvier est le pic de l'activité du soutien scolaire. En classes prépas, au-delà de la difficulté à trouver de bons profs dans les grands organismes, ce sont souvent des enjeux plus fondamentaux qui sont touchés.

Motivation, confiance en soi, organisation du travail, respect du rythme biologique... seront bien mieux abordés dans un accompagnement de type "coaching" à l'écoute de l'étudiant que dans quelques heures de maths ou de physique.

Dans l'accompagnement que je propose et qui fait ses preuves depuis deux ans, l'étudiant retrouve motivation et confiance en lui en quelques semaines. Il organise son travail autour de son rythme biologique. Ainsi, attention en classe, concentration, mémorisation et efficacité dans le travail personnel sont rapidement retrouvés et assurent des résultats en nette amélioration dès les devoirs suivants.



Rendez-vous par téléphone au 06 33 85 53 27.
Gabriel Brabant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...