mercredi 21 janvier 2015

Pourquoi un accompagnement en classes prépas

Bonjour,

Régulièrement, je suis interrogé sur ce que peut apporter un "coaching" ou un "accompagnement" des élèves des classes prépas.

En fait, je pense que la plupart des élèves sont déjà très "accompagnés" par la structure des classes préparatoires : plusieurs enseignants, plusieurs colleurs complémentaires qui peuvent apporter une autre manière d'interroger ou de guider dans les exercices. Une équipe d'encadrement qui peut aussi apporter son soutien : le proviseur adjoint aux classes prépas, par exemple.

Ils sont très "accompagnés" mais ils sont aussi parfois très seuls.

Ils ont aussi la présence et/ou le soutien - au moins à distance - de leurs parents. Des parents qui peuvent se vouloir rassurant ou qui ajoutent une couche de "pression" consciemment ou pas.

A ce dispositif, s'ajoute l'explosion de la demande de cours particuliers pour les classes prépas. J'en étais très surpris quand j'ai lancé ce blog et en même temps, j'ai moi-même donné des cours particuliers de maths, physique et même SI (sciences de l'ingénieur) via Acadomia quand j'ai voulu mieux connaître les élèves à qui j'allais m'adresser à travers ce blog.

J'ai bien vu que le prof particulier envoyé par Acadomia pouvait tenir le rôle de "coach" ou d'aide à la motivation.

En effet, j'ai fait de la SI avec un étudiant de MP* à Janson de Sailly parce qu'il avait décroché dès la première année. Il avait demandé un prof de maths. Lors du premier rendez-vous nous avons redéfini son besoin pour une raison simple : il était nécessairement meilleur que moi en maths puisqu'il était en MP* alors que j'avais fait PSI*... dix ans plus tôt !

Mon rôle auprès de cet étudiant, c'était surtout de le motiver pour faire 2h de SI le dimanche matin. En ce qui concerne les calculs, ça allait très bien de son côté. Ce que je faisais éventuellement, c'est l'aider à "prendre du recul" à comprendre "the big picture".

Avec un autre élève, la physique le samedi après-midi consistait aussi beaucoup à lui tenir la main pour qu'il fasse sa physique, tout en l'aidant aussi à avoir une meilleure vue d'ensemble.

Ce qui m'intéresse dans l'accompagnement que je propose, c'est de ne pas prétendre travailler les matières à la place de l'élève, mais de l'accompagner dans la mise en place d'une meilleure organisation, consolider sa motivation, vérifier son efficacité dans son travail.

Si tout va bien, je n'ai pas de raison d'être. Par contre, si c'est difficile dans toutes les matières parce que le découragement s'installe, pourquoi penser qu'il faut un prof particulier de maths ?

Parfois, il faut commencer par se reposer plus. Parfois, il faut se recentrer sur ses points forts au lieu de s'épuiser sur ses points faibles. Parfois il faut repenser à ce qui est à l'origine de notre choix pour la prépa pour retrouver la motivation. 

Dans tous les cas, le coach n'est pas magicien. Il ne résout pas tous les problèmes en 1h30. Par contre, par un travail sur plusieurs semaines, il met en place, avec l'élève, un dispositif gagnant. Un cercle vertueux pour améliorer le travail, l'efficacité du travail et les résultats à l'écrit comme à l'oral.

Quelquefois, simplement en se sentant épaulé : ses parents ont fait la démarche de lui trouver et de financer un coaching, le coach l'écoute, comprend ce qu'il est en train de vivre et lui donne des conseils ou trouve avec lui des solutions aux difficultés rencontrées - l'étudiant retrouve confiance en lui, motivation et goût du travail. 

Sa nouvelle attitude et son énergie lors des devoirs suivant lui permettent d'obtenir les résultats qui correspondent à son travail et qu'il ne décrochait pourtant pas jusque là. 

Alors on peut se dire que le coach ne sert à rien. Et ça devient le cas. Le coach peut reprendre le cours de sa vie. L'élève n'a plus besoin de lui. Et c'est tant mieux !

Et vous, vous avez envie d'essayer ? Vous avez envie de sortir de vos difficultés par des solutions innovantes et créatives ?

Ou vous préférez continuer à ramer ?

A très bientôt, 

Gabriel
06 33 85 53 27

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...