j'en ai marre des classes prépas

Bonjour,

Vous en avez marre des classes prépas ?

Ça arrive et c'est normal.

De nombreux élèves font de leur mieux tous les jours en prépas et n'obtiennent pas de résultats satisfaisants. En tout cas pas à la hauteur de leurs attentes ou de ce qu'ils ont toujours eu pour arriver jusqu'en prépa.

La jeune étudiante de maths sup au Lycée Saint Louis que j'accompagne depuis quelques semaines a toutes les qualités pour réussir ses études supérieures. Elle a même probablement le niveau pour atteindre la grande école d'aéronautique qu'elle vise.

Ce qu'elle vit cette année, pourtant, n'a rien à voir avec un apprentissage des matières qui pourraient lui permettre de devenir ingénieur en aéronautique. Ce qu'elle vit, c'est une quantité de travail excessive en maths et en physique pour voir si elle arrive à survivre au rythme.

Le rythme ne serait même pas un problème pour elle. Depuis le début de l'année, elle travaille bien et beaucoup.

Mais les profs répètent à longueur de journée "Vous ne travaillez pas assez". Ça ne s'applique pas à elle, mais elle est une élève appliquée et elle prend les remarques pour elle. Elle voudrait bien faire. Mieux faire. Elle aimerait que ses notes montrent qu'elle travaille bien, qu'elle fait les bons efforts, qu'elle est sur la bonne voie.

Comment se dire tout cela quand on a à peine la moyenne de la classe, celle-ci étant le plus souvent autour de 8.

Avant "bien" c'était 14.
Au moins.

Maintenant, il faudrait essayer de se convaincre - et surtout ressentir au fond de soi - que 8,5/20, c'est "bien".

En tout cas, c'est ce que j'essaie de faire comprendre en premier :
 "Vous avez 8,5 mais vous êtes dans une grande prépa parisienne donc vous êtes quand même dans les premières centaines d'élèves en prépa".
 "Vous avez 8,5/20 mais vous êtes en prépa donc tous les élèves de la classe sont d'anciens premiers. C'est normal que chacun trouve ensuite sa place dans sa classes en maths sup, en prépa ECS/ECE ou en hypokhâgne. Vous ne pouvez pas tous être premier."

Prendre du recul, c'est indispensable. Ça permet de relativiser.

Ensuite, je pense qu'il faut se reconnecter
  • sur sa motivation interne : le plaisir qu'on a à étudier, apprendre, comprendre, réussir les exercices...
  • sur les motivations externes : les projets que l'on a d'intégrer une école, d'apprendre un métier, de travailler dans un secteur d'activité...
Bon courage !

Gabriel

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Faire une classe "étoile"? Choisir une prépa prestigieuse?

La motivation

Se coucher tôt en classes prépas ?