mercredi 5 décembre 2012

Le blues de décembre et organisation des vacances

http://www.liverpoolmuseums.org.uk/online/advent/#


Bonsoir,

Le mois de décembre est là et bien là. C'est une période difficile pour tout le monde. En particulier pour les élèves des classes prépas. 

En effet, les élèves de première année ont pris le rythme, se sont mis à beaucoup travailler. Certains doutent de plus en plus à cause de leurs résultats qui ne sont pas à la hauteur de ce qu'ils attendaient. 

En deuxième année, les concours se rapprochent. La pression monte. En même temps, il reste encore 4 à 5 mois intensifs avant les écrits, il ne faut pas se relâcher. 

En troisième année, j'ai aussi accompagné des étudiants qui se sont inquiété de ne pas mieux réussir que l'année précédente. En filière scientifique, il y a des points de "majoration" pour les 3/2, qui peuvent devenir un handicap pour ceux qui n'ont pas l'impression de progresser d'une année à l'autre. 

La plupart d'entre-vous se raccroche à l'idée des vacances de Noël. 

Soyez vigilant au moment des vacances, de ne pas trop charger votre programme de révision. En effet, il ne faudra pas attendre les vacances pour "rattraper" le retard pris en novembre et en décembre. 

Au contraire, vous serez souvent interrompu dans vos révisions et votre travail à cause des événements familiaux. Les repas de Noël et du jour de l'an. Les cousins qui passent. La visite chez les grand-parents...

En faisant un programme de travail centré sur l'essentiel de ce que vous avez à faire, vous ferez ce qui est indispensable et vous pourrez mieux profiter de ces moments de fête et de repos. 

Surtout, vous éviterez le "blues" de la rentrée de janvier. Un cap qui avait été très difficile pour moi, même en 5/2 alors que l'année se passait bien. Heureusement, je suis rentré la veille à l'internat et les "copains" m'ont rassuré et remonté le moral. 

Les autres années, chez mes parents, toutes les vacances ont été des moments difficiles : 
  • difficile de me mettre au travail
  • culpabilité de ne pas assez travailler
  • tentative de bosser plus
  • mauvaise gestion du temps
  • ambition démesurée au départ
  • déception à l'arrivée...
De nombreux parents m'appellent en ce moment pour aider leurs enfants à passer ce cap difficile. Je suis ravi de pouvoir aider des étudiants de toute la France en les rassurant et en leur permettant de prendre du recul. 

Si ces lignes ne suffisent pas à vous rassurer aussi, je suis à votre disposition au 06 33 85 53 27. 

Pour finir, j'ai eu un échange aujourd'hui avec un étudiant qui m'a dit "tout le monde me dit de dormir plus, je n'ai pas besoin que vous me le disiez aussi !"

En fait, il dort en cours de maths régulièrement depuis 3 ans qu'il est en prépa. Il dort parfois 2h par nuit. Ca vous arrive aussi de dormir en cours ? Et vous travaillez tard la nuit ? Vous trouvez ça efficace ?

- vous pouvez me donner votre avis dans les commentaires - 

D'autres élèves que j'accompagne me parlent d'élèves qui veulent arrêter dans leur classe. Est-ce pour les bonnes raisons ? Est-ce du découragement ? N'ont-ils pas les compétences pour réussir ? 

Je suis aussi à la disposition des parents et des élèves qui se posent plein de questions. 

Pour certains, en 1h, il est évident qu'ils sont "déjà partis dans leurs têtes". Pour d'autres, ils relativisent leurs résultats et retrouvent leur motivation. Ils ont envie de continuer et en quelques semaines leurs résultats remontent. 

Et vous, vous en êtes où ?

Bonne soirée, 

Gabriel Brabant
06 33 85 53 27




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...