lundi 7 juillet 2014

Le coaching en classes prépas en 2014

Bonjour, 

Coach auprès des élèves des classes préparatoires depuis 2008, je mesure la difficulté à faire évoluer les classes prépas. 

Ont-elles seulement changé ?

Aujourd'hui, je m'interroge sur ce système que l'on entretient pour classer des élèves entre 18 et 20 ans.

Je m'interroge également sur ce que l'on peut faire pour ces élèves. 

En ce qui concerne les créateurs d'entreprise, je disais la semaine dernière : "ils ne peuvent pas faire l'économie de l'expérience". 

C'est un peu vrai pour toute la vie. 

De mon côté, intervenant toute la semaine auprès des entreprises, j'ai pris du recul sur mon activité auprès des élèves. Simultanément, j'aimerais pouvoir leur apporter des solutions plus efficaces. 

Travailler. 
C'est la première étape. 

Tenir bon. Rester courageux. Savoir où ils veulent aller. 
C'est indispensable. 

Aimer ce qu'ils font. 
Je n'en suis pas sûr. 

Ne pas se poser de questions.
?
Peut-être au moins pendant ces années-là.
Disons plutôt que c'est probablement une bénédiction pour ceux pour qui c'est le cas.

En ce qui me concerne, je me suis toujours posé des questions. Je continue à me poser des questions. J'en ai d'ailleurs fait mon métier. J'aide mes interlocuteurs à clarifier les choix qu'ils font à travers les questions que je leur pose. 

Aujourd'hui, je partage ces questions avec vous. 
Qu'est-ce qui fait que nous jugeons nos enfants à leur niveau en maths ?
Qu'est-ce qui fait que nous accordons plus d'importance à leurs résultats qu'à leurs envies ?

Continuons-nous de penser qu'un bon diplôme leur assurera une vie heureuse ? Accordons-nous toujours autant d'importance à la valeur "effort", avant même celle du succès ou de la réussite ?

Et si nous nous mettions à parier sur les atouts de nos enfants ? sur nos propres atouts, nos talents ?
Et si nous devenions excellents dans ce que nous faisons, simplement parce que nous nous mettrions à exercer ces activités pour lesquelles nous sommes bons, talentueux...

Quand j'ai commencé ce blog, on m'a expliqué tout ce qu'il fallait faire pour que ce soit un blog "vendeur". Quand j'ai voulu développer mes autres activités, j'ai fait ce qu'on attend d'un bon "vendeur". 

Ce qui a vraiment marché, c'est quand j'ai choisi de m'ouvrir à vous à travers ce blog, pour proposer mon aide sur un sujet qui me tient vraiment à coeur. Je n'ai pas parlé de "défis à relever". J'ai parlé des difficultés et du stress que l'on peut ressentir en prépa. J'ai parlé de ce que j'avais vécu. Des élèves se sont reconnus. Des parents ont reconnu ce que leurs enfants étaient en train de vivre. 

Vous m'avez appelé et j'ai pu vous aider. Je vous en remercie. 

Je vous souhaite à tous un excellent été, de bons oraux et même d'intégrer les écoles pour lesquelles vous avez travaillé 2 à 3 ans (en fait, près de 15 ans !)

Bonne route !

Gabriel
Coach à tout faire, 
Surtout ce dont on a très envie
06 33 85 53 27

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...