Coacher les élèves des classes prépas



Bonjour, 

Décider de coacher les élèves des classes prépas, c'est avant tout leur proposer des outils et un interlocuteur qui leur permet de réfléchir aux défis qu'ils rencontrent. 

Avec qui peut-on se poser, quand on a 18 ans, pour réfléchir à ce que l'on veut faire plus tard, discuter des opportunités qui s'offrent à nous, de la réalité des études supérieures et du monde du travail ?

Un sujet difficile en famille


Ce sont parfois des sujets difficiles à aborder en famille. 

Chacun a ses attentes, ses envies, ses souhaits par rapport à ce projet d'orientation professionnelle. 
Chacun a son vécu, son expérience, ses regrets parfois. 

Dans la relation, de nombreuses choses se jouent depuis parfois plusieurs années. 

La scolarité a déjà pu être l'enjeu de tensions, de stress, d'une forme de pression explicite ou implicite. 

Le jeune adulte peut avoir peur de décevoir ses parents par ses choix ou simplement l'expression de ses envies ou de ses inquiétudes. 

Les classes prépas


Parler de ce que l'on vit en prépa, ça peut être encore plus difficile. 

Certains jeunes peuvent avoir le sentiment que "leur parents ne peuvent pas comprendre" ou qu'ils ne peuvent pas les aider. 

Certains parents, également, ne se sentent pas en mesure d'accompagner leurs enfants parce qu'ils ne connaissent pas les classes prépas. 

Pour d'autres étudiants, avoir des parents qui ont fait les Mines ou une grand école de commerce, c'est une très forte pression pour réussir. Il n'est past question de faire moins bien !

Le coaching


De manière générale, prendre des décisions, réfléchir à une stratégie, s'organiser pour réussir les objectifs que l'on s'est fixé, c'est parfois difficile. 

Les plus grands entrepreneurs se font accompagner par des coachs pour ces sujets. 

Se retrouver à 17 ou 18 ans à devoir faire des choix qui engagent pour toute la vie, à s'organiser pour travailler le plus efficacement possible pour réussir les concours, après des années de scolarité à être guidé dans ses choix, à répondre aux attentes des professeurs très directifs, ça peut être difficile. 

Un coach, à ce moment-là, pour ceux qui peuvent le faire, c'est la possibilité de prendre du recul sur ce que l'on vit. C'est être accompagné dans la prise de décision. C'est découvrir des outils de gestion du temps, des priorités et du stress. 

Les sportifs de haut niveau ne se retrouvent pas seuls pour préparer les JO. 
La plupart des étudiants des classes prépas, si. 


Le coaching dans la durée 

Jusque-là, je me voyais comme un apporteur de solutions pour les crises. L'élève se trouve en difficulté, les parents cherchent des solutions, identifient mon site et font appel à moi pour quelques semaines, quelques mois au maximum. 

Au fur et à mesure de l'année qui avance, ce ne sont pas les mêmes sujets que l'on aborde.
Avec la rentrée ou les premières difficultés identifiées entre novembre et décembre, c'est l'organisation générale du travail que nous revoyons. Avec les difficultés à se mettre au travail, ce sont la motivation interne et la motivation externe que nous consolidons. 

Quand c'est le passage dans l'année suivante qui s'annonce, ce sont déjà des enjeux d'orientation et de choix qui sont abordés. 

Avec l'arrivée des concours, c'est le moment de revoir les outils de gestion du stress, la gestion du temps pendant les épreuves, l'organisation des révisions, puis la préparation des oraux. 

Pour la préparation des oraux d'école de commerce, un gros travail peut être fait pour l'entretien de personnalité ou de motivation : clarification du projet professionnel, des atouts, préparation des questions pièges, prise de parole face à un jury...


Pour plus d'informations vous pouvez me joindre au 06 33 85 53 27

Gabriel Brabant



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Je ne travaille pas assez

Bonjour, En classes prépas, le plus souvent, on a l'impression de ne pas travailler assez. On voudrait travailler plus. On voudrait ...