Réussir les classes prépas


Tous les élèves choisissent les classes prépas pour les réussir et obtenir le concours ou l'école de leurs rêves. 

Supaéro, Centrale Paris, Polytechnique...
HEC, l'Essec, l'EM Lyon, ESCP, éventuellement l'EDHEC...
Normale Sup, 
Agro, 
Véto...

Aucun élève ne démarre les classes prépas en vue d'une petite école d'ingénieur ou de commerce dont ils n'ont même pas connaissance. 

Que ce soit à Orléans ou à Paris, il leur semble donc évident qu'ils continueront à être parmi les premiers de la classe et qu'ils obtiendront la classe "étoile" en deuxième année en ce qui concerne les classes prépas scientifiques. 

Malheureusement, les 40 élèves de la classe sont d'anciens premiers, ont un dossier en béton et ont prévu de travailler "tout le temps". Il faudra quand même un dernier. Il faudra quand même un 30e. 

Malgré les efforts, malgré l'engagement, malgré les compétences. 

Le pire c'est que ça pourra conduire certains à remettre en cause leur manière d'apprendre et de travailler ou que ça pourra les conduire à rogner sur leur sommeil, parfois jusqu'à l'épuisement. 

Pour moi, il n'y a qu'une seule manière d'apprendre : la vôtre. Nous ne pouvons pas choisir d'aller plus vite que le temps qu'il nous faut pour comprendre, pour apprendre, pour mémoriser. Vouloir faire l'économie de l'apprentissage ou de la recherche des exercices, pour aller vite, c'est l'assurance de voir les choses empirer dans les prochaines semaines. 

Ma posture de Coach consiste à ne pas savoir à votre place ce qui est bon pour vous : nous pouvons le clarifier lors d'une séance à partir de ce que vous faisiez et qui marchait ou simplement en vous accompagnant pour reprendre confiance en vous. 

Au fil des années, néanmoins, j'ai pu voir que la démarche que je propose ci-dessous est celle qui vous permettra de mieux réussir, en gagnant en efficacité au quotidien. A vous de l'adapter à ce qui sera encore mieux pour vous. 

1) Etre le plus actif possible en classe

  • Etre attentif
  • Etre concentré
  • Participer
  • Poser des questions

Ça semble évident mais ça ne l'est pas en classes prépas : régulièrement les élèves me parlent de leur peur de participer, peur de se tromper, peur d'être moqué, de montrer une faiblesse. Ils n'osent pas non plus poser de question, pour ne pas déranger, pour ne pas interrompre le professeur, pour éviter une remarque désagréable du professeur, des moqueries supposées des élèves. 

Ils ont raison et c'est dommage : une question est toujours la bienvenue pour les autres élèves : soit eux-mêmes n'ont pas compris, soit ça leur permet de rattraper les trois tableaux qu'ils ont de retard. Par contre ils ont raison, je témoigne dans différents articles de ce blog de la manière dont le professeur de maths répondait certes à la question de notre camarade Jérôme mais sans manquer de se moquer de lui systématiquement. 

Etre attentif et concentré, c'est aussi vérifier son niveau de fatigue. S'assurer qu'on ne se couche pas tous les jours beaucoup trop tard pour "travailler plus". 
Participer, c'est donc chercher les exemples ou les exercices qui sont donnés, tenter de proposer sa réponse, tenter de répondre aux questions qui sont posées par l'enseignant. C'est l'assurance d'être attentif, mobilisé, impliqué !

C'est un grand entraînement plutôt que d'attendre de se retrouver en colle et évalué pour prendre la parole, chercher, se tromper, recommencer.


2) Apprendre les cours au jour le jour

Soit vous prenez le temps d'apprendre consciencieusement votre cours le jour-même - ce que vous ne pourrez pas faire pour toutes les matières, tous les jours, soyez en averti - soit, au minimum, vous prenez 20 minutes pour identifier les idées-clés pour chaque période de 2h de cours. 

Cette démarche quotidienne vous prendra donc entre 1h et 1h20 pour 6h à 8h de cours quotidiens. 

Les avantages principaux de cette méthode consistent en :
  • revoir le cours alors qu'il est tout à fait frais dans votre esprit, 
  • aider votre mémoire immédiate à faire le tri et identifier l'essentiel 
  • votre mémorisation aura lieu la nuit suivante
  • vous avez les idées claires sur le sujet abordé pour le cours du lendemain !

Vous gagnez beaucoup de temps :
  • pour l'apprentissage complet du cours quelques jours plus tard (en maths : définitions, théorèmes, démonstrations des théorèmes en vue de la prochaine colle) - à faire le plus tôt possible
  • dès le cours suivant puisque que vous serez en mesure de suivre, de comprendre, voire même de participer
  • pour la recherche des exercices ou les applications directes (pour lesquels sinon, vous n'êtes pas en mesure de chercher puisqu'il vous manque l'essentiel)

Pour réussir les classes prépas, je vous propose des outils pour :

- Gérer le stress
- Gérer au mieux votre temps et vos priorités
- Organiser votre travail quotidien
- Organiser votre travail pendant le week-end
- Organiser votre travail pour les périodes plus longues de vacances ou de révisions

Je vous propose aussi des accompagnements et des réflexions sur la motivation

Je vous invite donc à naviguer sur ce site que je réorganise pour vous aider à trouver les informations qui vous seront les plus utiles pour ces années essentielles pour construire vos études et votre vie professionnelle ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser un commentaire !