mercredi 14 janvier 2009

Glander en Classes Prépas ?

Les Classes préparatoires sont une période souvent difficile à cause de la quantité de travail demandée. Les élèves qui constituent leurs dossiers pour y entrer le savent. Souvent, ils ont déjà d'excellents résultats au lycée et ils savent ce que travailler veut dire. Seuls quelques-uns d'entre-eux ont des "facilités" et ont de très bons résultats sans travailler beaucoup. Mais travaillent-ils si peu qu'ils ne le disent ?

En tout cas, en classes prépas, il faut travailler. Tout le monde le sait. Certains décident de ne pas faire les classes prépas, "parce que c'est trop dur". Alors une question se pose : Pourquoi les profs partent-ils du principe que leurs élèves ne bossent pas ?

A moins que ce ne soit tout simplement jamais assez ?

Et si les élèves en classes prépas travaillaient autant qu'ils peuvent ? Après tout, ils ont choisi ces classes pour entrer dans une école qu'ils souhaitent ! Peut-être qu'ils glandouillent parce qu'ils ont besoin de se reposer ? Peut-être qu'ils glandouillent parce qu'ils n'arrivent pas à se mettre à ce DM qu'ils doivent rendre dans deux jours ?

Je me souviens de soirées passées au cinéma la veille de DS parce que j'étais tellement stressé que je ne pouvais plus travailler. Etais-je pour autant un glandeur ?

Sylvaine Pascual m'a indiqué ce matin de quoi il s'agit : la procrastination. Remettre à plus tard ce que l'on doit faire. Préférer jouer aux jeux vidéos au lieu de préparer la dissertation à rendre.

Nous pourrions avoir un autre regard sur "la glandouille" si nous prenions conscience que ce qui se joue, c'est peut-être la confiance en soi, l'estime de soi, l'impression que "je ne vais pas y arriver"?

Si vous vous reconnaissez dans cette description, n'hésitez pas à prendre le temps de laisser un commentaire ! Et si vous voulez en discuter, appelez-moi !

Gabriel
06 33 85 53 27

2 commentaires:

  1. J'ai l'impression que c'est moi que tu décris! Remettre à plus ce qui justement me fait stresser, pour ensuite stresser encore plus et... c'est un cercle vicieux dont il est difficile de sortir!
    Mais comme on me dit souvent, il faut se donner les moyens de se dire qu'on a fait tout ce qui était en notre pouvoir pour y arriver. Ensuite il ne reste plus qu'à faire confiance pour le reste, ce qui nous est impossible de prévoir et de décider.

    Bises,

    Elisabeth D. (qui te laisse un commentaire au lieu de relire ses fiches pour son oral qui a lieu dans un quart d'heure, et qui aura comme ça une bonne raison de stresser...!)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Elisabeth,
    Merci pour ton commentaire. Comme tu dis, "il faut se donner les moyens de..." mais comment faire pour vraiment profiter de ses moments de détente, sans culpabiliser ? Et comment se mettre rapidement au travail pour terminer un devoir, réviser et garder du temps pour le reste ?
    Trouver le juste équilibre et avoir confiance, tu as trouvé le mot juste ! Bises
    Gabriel

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...