jeudi 18 novembre 2010

Souffrance en prépa

Pourquoi les élèves des classes prépas continuent de "souffrir" tout seul dans leur coin au lieu de chercher des solutions à la difficulté qu'ils rencontrent ?

Qu'est-ce qui conduit leurs parents à leur dire que "c'est un mauvais moment à passer" ?

Qu'est-ce qui conduit leurs enseignants à leur conseiller de "travailler plus" ou "persévérer" quand tout montre qu'ils sont en souffrance ?

Qu'est-ce qui conduit certains de leurs proches à leur dire "Te pose pas de questions, fonce !" ?

Du coup, élèves et parents ignorent les symptômes et les signes de détresse, autant de signaux d'alarme à prendre en compte pour réagir vite et efficacement pour éviter burn-out ou dépression.

Avez-vous dans votre classe un élève qui a "décroché" et qui souffre en silence ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Vacances ? d'été...

Bonjour,  Il y a 20 ans, je passais de la sup à la spé*.  J'avoue que je n'avais pas imaginé une seule seconde passer mon é...