mardi 10 janvier 2017

Que peut-on faire pour les élèves de prépa ? (les cours particuliers)

Bonjour, 

Que ce soit en tant que parent, proche ou coach, je m'interroge sur ce que l'on peut faire pour les élèves de prépa. 

Dans les dernières conversations avec les parents, nous avons évoqué la recherche de cours complémentaires en maths. Pour l'un, il ne trouvait pas vraiment de professeur au niveau recherché. Pour l'autre, l'élève de 3e année d'école de commerce ne répondait pas vraiment aux attentes de sa fille en prépa ECS. 

Je m'interroge depuis le démarrage de ce blog sur la question des cours particuliers en prépa. Ma réponse en 2009 était assez tranchée : je ne voyais pas comment c'était possible de prendre des cours particuliers en prépa. 

Il faut reconnaître que je restais dans cet esprit un peu "puriste" et un peu "maso" de la maths sup : tu galères mais c'est normal et tu ne peux compter que sur toi-même. 

Depuis, j'ai pris conscience que de très nombreux élèves font appel à des cours particuliers, s'inscrivent à des "coaching de maths" en petit groupe le samedi après-midi ou font un stage pendant les vacances. 

Quand je regarde la quantité d'offres et les démarches marketing et commerciales qui vont avec, j'ai parfois envie de passer mon chemin et d'aller faire autre chose. Je ne me reconnais pas dans ces approches. Pourtant, de manière très pragmatique, l'absence de mise en valeur de mon offre ne me permet pas de gagner assez d'argent pendant les périodes où je dédie tout mon temps à "Coaching Classes Prépas", ce qui fait que je suis "coincé" pour nourrir ma famille. Régulièrement, je suis retourné travailler comme salarié ou sur d'autres projets, tout en poursuivant Coaching Classes Prépas en parallèle d'une autre activité. 

Ces offres répondent à une demande. Je cite souvent Alain Ordronneau, expert en accompagnement des porteurs de projet et des créateurs d'entreprise : "le marché ce sont les cours de maths !"

Il faut reconnaître que c'est rassurant, pour beaucoup de parents, de pouvoir proposer un prof particulier en maths ou en physique à leur fils ou à leur fille qui se met à avoir des difficultés en prépa. Avec des enseignes comme Acadomia ou en passant en direct auprès d'étudiants de grandes écoles, on peut même trouver quelqu'un de compétent. 

Compétent ou pas, le prof particulier va pouvoir venir "tenir la main" de l'élève pour travailler les maths ou la physique le samedi après-midi ou le dimanche matin, des périodes où il peut être difficile de se mettre au travail. 

En ce qui me concerne, j'ai déjà raconté dans ce blog comment j'avais donné des cours de SI le dimanche matin à un élève de MP* de Janson de Sailly. En une année scolaire de dimanche matin, il avait pu reprendre pied dans une matière qu'il avait jusque là négligé parce que ce n'était pas sa priorité. Au départ il avait demandé un prof de maths. Mais qui peut être à la hauteur pour accompagner un élève de MP* en maths ? A part un prof de prépa en exercice, qui sera difficilement disponible le dimanche matin pour des cours particuliers...

Ce qui m'épate dans tout ça, ce sont les élèves qui voudraient un prof qui leur permette d'avoir la synthèse de 6 heures de cours de la semaine, chaque semaine et sur mesure. Si possible pour 50 euros...

Les élèves ont 6 à 8 heures de maths par semaine. Ils ont des exercices à préparer, des colles, des DS. Quel "prof" miracle peut leur faciliter l'apprentissage, d'un coup de baguette magique, de ces 6 heures de cours, chaque semaine ?

Dans les exemples que j'ai rencontrés, j'ai plutôt eu des témoignages de l'inverse. Après avoir "délégué" la recherche des exercices à un prof particulier qui les guide à chaque fois qu'ils bloquent sur l'exercice, certains élèves voient leurs notes chuter à l'écrit. 

En effet, notre prof de maths sup disait : Votre salut passe par la connaissance du cours et la RECHERCHE des exercices". 

Les élèves qui oublient de chercher et qui voudraient des solutions toutes prêtes ou qui se jettent sur les corrections dans leur livre ou sur internet pour tenter de les mémoriser, vont se trouver en difficulté lors du prochain DS. Devant leur copie, ils se retrouvent seuls pour chercher. Une démarche qu'ils ont tenté de s'épargner au maximum le reste de la semaine, sous le prétexte que ça semble leur prendre trop de temps. 

En ce qui me concerne, je commence à me faire à l'idée que proposer des cours de maths pourrait être une bonne idée. Par contre, au niveau demandé, j'imagine que le tarif horaire doit inciter l'élève à chercher le plus possible par lui-même et ne faire appel à son "soutien" qu'en dernier recours. 

J'imagine également qu'un bon prof particulier en prépa serait un prof qui ne fait rien. C'est-à-dire qu'il se contente d'obliger l'élève à faire des liens. 

"Quand vous lisez le sujet de cet exercice, est-ce que ça vous évoque un théorème, une propriété ?"

"A quelle partie du cours, cet exercice se rapporte-t-il ?"

"J'entends que vous bloquez sur la recherche de cet exercice, ce que je vous propose, c'est que vous en cherchiez un autre et que vous reveniez dessus plus tard, après une pause". 

  • Et vous, faites-vous appel à un prof particulier ? 
  • Est-ce que vous attendez de lui qu'il fasse les choses à votre place ? 
  • Espérez-vous qu'il soit capable de vous faire la synthèse du cours chaque semaine ? 
  • Est-ce plutôt une aide pour vous mettre au travail à un moment où vous ne seriez pas motivé ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un commentaire !

Mode d'emploi de la prépa

Bonjour,  C'est à vous de faire votre propre "mode d'emploi" de la prépa selon ce qui "marche" pour vou...